Supernatural – The Third Man (6.03)

Enquêtant sur la mort d’officiers de police ayant été tués par des plaies d’Égypte, Sam et Dean décident d’appeler Castiel à l’aide. Ce dernier fait son apparition pour leur annoncer que des armes de Dieu ont été volées. Ensemble, ils partent à la recherche du responsable.

Avec la fin de l’Apocalypse, Castiel n’avait pas forcément de raison valable de refaire surface dans la vie des frères Winchester. C’était sans compter sur le chaos du Paradis et des Anges qui aiment littéralement semé la zizanie autour d’eux. Une bonne chose que voilà, ce « Third Man » nous démontrant avec un talent indéniable qu’il y a encore beaucoup à faire sur ce plan-là, sans compter ce qui se trame du côté de Sam.

L’épisode débute avec une scène littéralement sanguinolente, et nous aurons le droit dans la première partie à deux autres passages suffisamment gore pour imposer la menace. Sam et Dean sont sur le coup, après une petite course de voiture, si on peut dire. Le cadet Winchester a une Dodge Charger, jusqu’à ce que celle-ci se fasse forcément détruire, mais il faut reconnaître qu’elle a le mérite de partir de façon plutôt honorable.

Comme je le disais, il y a de l’horreur, qui offre ainsi à l’intrigue une introduction plus qu’efficace, avant que les deux frères en viennent à la conclusion que ce sont les Plaies d’Égypte, et que Dean suggère d’appeler Castiel. L’ange revient ainsi dans la série, avec tout son sérieux, son humour involontaire et son style inimitable. La suite de l’épisode mettra par ailleurs les deux frères quelque peu de côté, Cas prenant les devants. C’est une histoire d’êtres célestes que nous avons le droit, et celle-ci possède le souffle de corruption, de manipulation et de problèmes familiaux qu’on a l’habitude d’avoir avec, et quand même, la dose d’espoir nécessaire pour mener le combat.

Ainsi, nous avons le droit à une guerre civile au Ciel, Dieu se refusant toujours à se montrer, et Raphael étant bien décidé à prendre les commandes. C’est le bordel au Paradis, et suite à un mouvement initié par Castiel, les Anges découvrent la notion de libre arbitre, ce qui empire largement la crise. C’est en tout cas ce qui a entrainé Balthazar à quitter sa « maison », mais pas les mains vides, tant qu’à faire.

L’épisode nous révèle donc tout ce qu’il y a à savoir sur les changements qui ont eu lieu pendant l’année écoulée pour les Anges, établissant les forces en place, et faisant de Castiel l’éternel leader de la bonne cause. Sa relation amicale avec Balthazar fournit en même temps l’opportunité d’aborder les dynamiques entre anges, tous n’étant pas aussi pieu que Cas’ ou aussi corrompu que Raphael. Disons qu’il apparaît que certains n’ont pas de parti pris, si ce n’est le leur. Balthazar n’est sûrement pas le seul dans ce cas-là. Quoi qu’il en soit, ce sont les conséquences de la rébellion de Castiel qui prennent forme, ce dernier ayant involontairement créé cette conjoncture. Il y a alors là un matériel riche, entre les vols d’objets au Paradis qu’il va falloir retrouver, et la guerre en place, nous avons tout ce qu’il faut pour explorer l’univers des Anges, jusque-là finalement qu’entr’aperçu, et il serait mentir que dire que la perceptive de voir ce pan de la mythologie de la série être développé n’est pas alléchant du tout. C’est tout le contraire !

Si « Third Man » est ce qu’on peut appeler un épisode Castiel, il ne laisse pas pour autant la dynamique entre les Winchester Bros. de côté, le duo retrouvant presque ici son énergie passée, les deux hommes étant presque à un pied d’égalité face au troisième homme – même si Dean a des liens plus solides avec l’ange. L’histoire s’intéresse aussi aux changements qui ont été occasionnés chez Sam, poussant Dean a être suspicieux sur ce qui est arrivé à son frère, et réinstaurant le petit moment discussion à la fin de l’épisode. Étrangement, cela avait manqué ! Surtout, Sam semble vouloir faire comprendre à Dean qu’il n’a pas été traumatisé par son séjour en Enfer. Peut-être est-ce dû au fait qu’il était plus ou moins destiné depuis les débuts à y finir, entre son histoire avec ses pouvoirs, le sang de démon et son lien avec Lucifer, ce n’est pas si surprenant que cela. En tout cas, il y a là une piste à explorer et clairement un arc narratif mystérieux et attrayant pour la saison.

Supernatural nous livre ici un très bon troisième épisode, parvenant à mélanger de vieux rouages de la série – la relation entre frères, du sang, des non-dits – avec la nouvelle dynamique de la saison. Le tout avec un Castiel plus qu’excellent et la mise en place d’éléments qui risquent de bien alimenter la suite de la série.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link