Teen Wolf : toutes griffes dehors (saisons 1 et 2)

avatarun article de :
publié le :
23 août 2012 à 9:00
votre opinion :
2 commentaires

teen wolf saison 2

La nuit où le lycéen Scott McCall se fait mordre dans les bois par une étrange créature va bouleverser sa vie et celles de ses proches. L’adolescent lambda voit ses sens aiguisés grâce à sa nouvelle condition de loup-garou. Voilà qui est bien utile pour impressionner la petite nouvelle en ville, Alison Argent… fille et petite-fille de chasseurs de grosses bêtes à dents pointues.

Vous connaissiez Mystic Falls et ses vampires ? Bienvenue à Beacon Hills, patrie des loups-garous en tout genre. Avec Teen Wolf, adaptation revue et corrigée de la comédie bon teint des années 80 avec Michael J. Fox, MTV compte bien surfer sur la vague initiée par The Vampire Diaries – soit des ados, des complots et des abdos !

publicite

Cette nouvelle version, placée sous la houlette de Jeff Davis, profite de l’expérience du réalisateur Russell Mulcahy (Resident Evil 3) qui donne à la série un ton sombre grâce à une photographie étudiée à base de teintes grises et bleues.

Dès son pilote, Teen Wolf fait preuve d’un certain potentiel qui ne sera pourtant atteint que lors du 5ème épisode de la saison 2. Autant dire que la première saison est fort longue et exempte de toute logique avec des arcs narratifs intéressants stoppés en plein vol pour repartir deux ou trois épisodes plus tard. On soulignera aussi la redondance des scènes de lycée qui se remarquent d’autant plus que l’action a bien du mal à décoller.

Heureusement, le directeur de casting ne s’est pas trompé en choisissant toute cette bande de jeunes comédiens qui donnent très largement le change. Tyler Posey offre au personnage de Scott une sympathique candeur alors que le très bon Dylan O’Brien campe un Stiles, meilleur ami et faire-valoir, des plus pétillants. Crystal Reed semble un peu hésitante à faire évoluer son personnage d’Allison, mais sa beauté envoûte et son alchimie avec Posey est impressionnante.

Aussi font-ils illusion jusqu’à ce que les choses sérieuses commencent enfin en milieu de saison 2, laquelle est déjà joliment aidée par un tout nouveau générique beau et efficace. L’apparition d’une nouvelle créature permet aux scénaristes de relier les points entre eux et de s’aventurer sur des terres inconnues. Certains épisodes offrent des scènes pertinentes et particulièrement bien écrites comme cette soirée durant laquelle Stiles a une terrible hallucination qui lui fait voir son père l’accusant de la mort de sa mère. Les liens parents-enfants sont d’ailleurs au centre de la saison qu’il s’agisse du passage de flambeau entre Allison et son grand-père (Michael Hogan, Battlestar Galactica) ou Scott et sa mère (Melissa Ponzio).

Comme dans toute série pour adolescents qui se respecte, la bande-son est importante et Teen Wolf fait là aussi de bons choix, principalement pop rock et techno. En quête d’un public jeune et branché, les scénaristes de la série n’ont aussi pas hésité dès le départ à donner dans le sexy avec des comédiens aux corps très avantageux qu’ils montrent assez facilement.

Bien qu’elle ne réalise que tardivement son objectif, Teen Wolf est une série de et pour les jeunes qui se laisse gentiment regarder. Reste à voir si la saison 3 saura continuer dans le bon sens.

Laissez un commentaire

©2006-2014 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress.
103 queries. 0, 781 seconds.