Terminator : The Sarah Connor Chronicles – Saison 2

The Sarah Connor Chronicles

Sarah Connor, aidée par son fils, John, Derek Reese et Cameron, cherche toujours à empêcher la création de Skynet, évolution technologique qui mènera le monde à sa perte.

Terminator : The Sarah Connor Chronicles s’est imposée avec une saison 1, constituée de seulement 9 épisodes, comme une série de SF intelligente et élaborée. Se basant sur la franchise, composée de 3 films, avec des personnages familiers du grand public, le programme va, avec sa saison 2, créer sa propre mythologie, pour aboutir sur une œuvre à part entière, favorisant le drame réfléchi et le développement psychologique de ses protagonistes à un enchainement d’actions gratuites.

La saison 1 fut victime de la grève des scénaristes, et la reprise consistera surtout à conclure ce qui avait été mis en place, se débarrasser de storylines devenues encombrantes, pour suivre l’évolution naturelle, intégrant nouvelles intrigues et nouveaux visages, incarnés avant tout par Catherine Weaver.

Rares furent les fois où, durant ces 22 épisodes, la série joua la carte de la facilité. Au contraire, cette dernière opta principalement pour un développement sur la durée, qui, à l’occasion, pourra se révéler frustrant, tels les fameux 3 points obsédant Sarah. Les évènements sont rarement précipités, le plus souvent orchestrés. Ainsi, les intrigues prennent toutes leur sens et profondeur en bout de course, sans pour autant ne pas fournir d’évolution et d’explication pendant leur déroulement.

Si le rythme de la série peut dérouter quelques spectateurs, celui-ci offre surtout la possibilité de mettre en avant ce qui est devenu sans conteste son âme : ses personnages et leur complexité. Aucun ne sera délaissé, du régulier au récurrent, leur approfondissement s’inscrivant dans les choix narratifs et dans la progression du show. Ainsi, pendant une bonne partie de cette saison, les relations entre John Connor et sa nouvelle (petite) amie, Riley, s’étaleront pendant un arc assez important, impliquant aussi Jesse, les deux femmes venant du futur, et dont les motivations premières nous sont inconnues à leur arrivée. Alors que Cameron jonglera entre dérèglement, comportement parfois tendancieux, et fondation d’un lien indescriptible avec John, Derek nous rattachera à Jesse, nous permettant de la découvrir, d’appréhender le couple, en même temps qu’un avenir, qui, à chacune de leur action, est sûrement changé. Mais, c’est malheureusement ce futur non existant qui a fait d’eux ce qu’ils sont et les pousse à agir. Le tout dans un climat où la confiance que l’on a envers l’autre est vite mise en péril, point de vue régulièrement incarné par Sarah, dont la paranoïa se voit souvent remise au goût du jour par sa santé physique et psychologique.

Les évènements loin des Connor se déroulent principalement à ZeiraCorp, compagnie dirigée par Catherine Weaver, T-1001 venue du futur, qui a remplacé l’humaine et pris en charge le groupe ainsi que la fille de son incarnation, Susannah. Elle va employer Ellison, au départ pour en savoir plus sur le massacre de Cromartie, mais sa fonction au sein de l’entreprise évoluera, jusqu’à la découverte du projet Babylon, constituant à la création d’une  I.A., nommée John Henry.

Avançant en parallèle, de près ou de loin aux situations auxquelles font face les Connor, cette partie est assez symbolique de la construction narrative de la série, progressant tout du long, nous révélant à son rythme les relations entre les protagonistes, leur rôle à jouer pour le futur, et leur implication dans l’élaboration ou non de Skynet, le tout se bâtissant au départ sur beaucoup d’idées reçues, laissant le spectateur seul face à ce qu’il croit être vrai pour mieux le faire douter.

Durant toute sa saison 2, The Sarah Connor Chronicles n’aura pas eu peur de changer les règles du jeu, favorisant avant tout une narration construite sur la durée, pour aboutir sur une création mature et posée. Du sacrifice de ses personnages, des secrets environnants, de la parano causée par son prochain, le show aura fait plus que se créer une identité, il se sera alors inscrit indubitablement comme une œuvre télévisuelle incontournable.

Se procurer la saison 2 de Terminator : The Sarah Connor Chronicles en DVD ou en Blu-ray.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link