Terra Nova – Occupation/Resistance (1.12 & 1.13 – Fin de saison)

20 Déc 2011 à 12:32

Le 11ème pèlerinage est sur le point d’arriver quand le mystérieux groupe Phoenix passe à l’attaque de Terra Nova. Blessé dans une explosion, Jim se réveille trois jours plus tard, la colonie étant à présent aux mains de ses ennemis.

Pour conclure la première saison de Terra Nova, nous avons le droit à un double épisode qui va tout changer pour les colons, et qui posera les pistes d’une nouvelle mythologie à explorer par la suite – si suite il y a.

Lucas et ses alliés obtiennent ce qu’ils veulent. Ils prennent en charge la colonie par la force, laissant Taylor et ses soldats se retirer dans la forêt. L’idée ici est de jouer la traditionnelle carte de la résistance, et c’est fait avec autant de finesse que la série peut en délivrer. Donc, une fois sur ses jambes, Jim prend les choses en main et passe à l’action, étant toujours là au bon moment. Le reste du temps, des ellipses scénaristiques arrangent les problèmes, comme toujours – et il y en a beaucoup.

C’est en tout cas une heure bien sombre pour Terra Nova, mais ce n’est pas une raison pour que la série en devienne moins familiale. Ainsi, les méchants de l’histoire sont de véritables caricatures, avec tout l’équipement qui va avec. Des protagonistes unidimensionnels dirigent les factions armées réunies sous un drapeau rouge (puisque c’est la couleur du mal) qui sont composées de mercenaires interchangeables qui peuvent être sacrifiés sans conséquence. Du côté de Taylor, ce n’est finalement pas mieux, avec les trois soldats à qui l’on a donné des noms et qui doivent tout faire, parce qu’il ne faudrait pas en imposer un quatrième pour partager la charge de travail. Pour ce qui est de Mira et de ses hommes, on ne peut même pas en parler, puisqu’ils sont mis de côté, n’intervenant qu’en de rares occasions.

Bref, l’aspect militaire est surtout là pour ce qu’il représente, et non pour ce qu’il doit accomplir. Lucas est dès lors l’homme à abattre. Il hait son père et le démontre en balançant violemment à terre tout ce qu’il a sous la main dès que le bon vieux Taylor lui met des bâtons dans les roues. Ça en deviendrait presque comique, heureusement qu’Ashley Zuckerman tient la mesure et se montre être confortable dans son rôle.

Tout ceci ne peut pas durer le temps de deux épisodes. Du coup, nous avons un certain nombre de retournements de situation. Pas aussi nombreux qu’il aurait été nécessaire par contre, ce qui fait qu’il y a des longueurs qui se font sentir régulièrement. Peu d’occasions sont saisies pour véritablement exploiter la conjoncture en place à sa juste valeur. Pour compenser, Jim et sa famille sont là pour gagner du temps. Et puis, afin d’ajouter une once de gravité, on nous offre une petite pointe émotionnelle avec Wash qui décide de partir la tête haute, mais c’était uniquement pour remplir le quota et ça n’est pas réellement efficace, puisque la jeune femme a été cantonnée à un rôle très accessoire depuis le début.

L’histoire ne tourne tout de même pas en rond du début à la fin. Elle piétine beaucoup, mais le moment venu, le scénario devient aussi absurde que possible de manière à créer les conditions adéquates pour que la seconde saison soit différente de la première. Cela impliquera d’ailleurs un dinosaure, ce qui nous rappelle qu’il y a ce genre de créatures à la préhistoire, on aurait presque fini par les oublier ! En plus, sa participation s’accompagne d’explosions et de Jim qui nous montre à quel point il est devenu badass au contact de Taylor.

Si on fait la somme de tout ce que l’on a ici, ce premier season finale de Terra Nova délivre effectivement tout ce qui a été promis. Ça aurait pu être fait en un seul épisode et avec plus d’audaces, mais la série n’a plus vraiment à illustrer ses limites de ce côté-là, on les connait bien à présent, on ne pouvait donc pas attendre des merveilles. Certes, ça aurait pu être légèrement plus palpitant tout de même. Le plus intéressant reste la toute fin, quand on nous suggère que les scénaristes ont finalement une idée ambitieuse derrière la tête afin d‘explorer la mythologie du show. Si c’était arrivé il y a une demi-saison, ça aurait été mieux.

En tout cas, Terra Nova ne peut plus décevoir à ce stade et la conclusion se fait dans l’esprit de la série. C’est donc fortement perfectible, mais si on a suivi jusqu’ici, on ne peut pas dire que c’est décevant.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires