C’est le jour du mariage de Gretchen et Jason. Hank essaie de passer la journée sans replonger dans l’alcool et va tomber par accident sur Zeitlin. Il va le suivre et découvrir que l’affaire du terrain contaminé n’était qu’un bout d’une plus grosse conspiration.

Le mariage de Gretchen s’annonçait comme une épreuve assez difficile à passer pour Hank et il va falloir que les problèmes le trouvent pour qu’il puisse se sortir la tête de sa déprime.

Les problèmes sont incarnés par Ben Zeitlin et son homme de main, Mr. Burke. Un duo dont le retour paraissait inévitable après l’affaire Lindus, car tout ceci s’était terminé en laissant un gout d’inachevé. Le fait est que combiner cette storyline avec le mariage de Gretchen est assez bien pensé, car cela va nous montrer un Hank qui passe à autre chose.

Certes, pour y parvenir, il doit se jeter dans la gueule du loup, mais la fin de l’épisode, quand il est à quelques mètres de Gretch et semble ne pas vraiment en avoir conscience, illustre assez bien le fait que, pour le moment, il a revu ses priorités.

C’était une étape difficile à surmonter, tout comme celle que va vivre Britt. Katie va finir par lui dire toute la vérité sur sa tromperie. Jusqu’ici, on peut dire que les coups avaient été esquivés, mais il y a quelque chose à la télévision américaine qui fait que les erreurs finissent toujours par revenir éclater au visage de ceux qui les ont commises – elles restent rarement impunies. Ainsi, tout ceci n’était qu’une question de timing et cela arrive presque tôt, quand on voit que la fin de la saison n’est qu’à quelques épisodes, on aurait pu croire que la storyline serait un peu plus étirée.

Le mariage, lui, était grandiose pour certains. Cela dit, nous, on va le vivre entre deux chambres d’hôtel. Dans la première, Hank se trouve avec Swift, Blodgett, et Gunt, le trio de hackers. Dans la seconde, Zeitlin et Burke rencontrent Laura Ross, une journaliste qui a pris l’affaire par l’autre bout et qui se retrouve à son tour en danger.

Le ballet entre les deux chambres permet de créer une ambiance assez tendue, car, d’un côté, Laura Ross est menacée et pourrait y laisser sa vie, et de l’autre, Hank cherche à obtenir des informations et tente de sortir la jeune femme de là avant qu’il ne soit trop tard, sans pouvoir véritablement intervenir.

L’épisode parvient donc à mélanger les ingrédients forts de la série, entre une pointe d’humour, de la tension dramatique, et une exploitation précise des personnages. L’histoire est prenante et nous laisse dans l’expectative après avoir amorcé ce qui se présente comme étant la suite parfaite de l’affaire Lindus qui a déjà emmener Terriers vers ce qu’elle pouvait faire de mieux durant la première moitié de saison. Difficile d’en demander plus.