The 100 – Reapercussions (2.03)

6 Nov 2014 à 11:41

The 100  - Reapercussions (2.03)

Marcus découvre qu’Abby a permis à Bellamy et Murphy de s’enfuir et doit à présent la punir pour cela. Octavia approche Indra pour l’aider à retrouver Lincoln, mais cela se retourne contre elle. Clarke troue un moyen de quitter Mount Weather, mais doit alors affronter toujours plus d’horreurs.

Si la première saison de The 100 était en partie consacrée à l’établissement d’une position sécurisée avec la construction du camp, la seconde va clairement dans une direction opposée, puisque les personnages sont en fuite ou traquent ceux qui ont été capturés.

Nous suivons donc plusieurs storylines qui s’affirment progressivement dans des thématiques différentes, mais qui sont toutes unies par la nécessité de survivre et la difficulté qu’il y a à choisir ce qu’il faut faire pour y arriver. C’est d’autant plus flagrant, pour ne pas dire malhabile, avec les occupants du Camp Jaha.

Marcus nous a montré qu’il était rapidement redevenu celui qu’il était sur l’Ark, mais il réalise ici que cela n’est plus adéquat pour assurer la survie des siens. À sa façon, l’inconsistance de l’écriture du personnage est bienvenue, car cela permet de corriger le tir sans tarder. Bien entendu, c’est également regrettable à un certain degré, étant donné que les occupants du camp sont traités comme de simples accessoires pour justifier le revirement de la situation. Néanmoins, Abby reste constante et assume pleinement le fait qu’elle est là pour défier l’autorité et faire ce qui doit être réalisé, puisqu’elle a toujours raison. Ce dernier point est légèrement irritant, mais l’arrogance de la mère de Clarke lui a permis d’accomplir beaucoup de choses jusque-là, on peut difficilement la lui enlever à présent.

Quoi qu’il en soit, Marcus est donc poussé à accepter une évidence et il est un peu le seul à ce niveau, étant donné que les autres intrigues sont plus avancées, nous offrant plus d’action au nom de la survie. Dans ce registre, les Reapers deviennent un véritable outil dont la place dans la mythologie du show est de plus en plus intéressante. Certes, ces sauvages sont là pour incarner un ennemi qui peut être considéré comme étant commun, mais le lien qui se tisse entre eux et Mount Weather aide à mettre en perspective un début de hiérarchie dans ce monde sauvage qui apparaissait comme étant étrangement plus chaotique qu’il ne l’était vraiment.

Dans le registre, il y a clairement beaucoup de choses à révéler sur les Grounders et on peut espérer qu’Octavia va explorer cet angle. Sa relation conflictuelle avec le peuple de Lincoln se complexifie et ouvre une voie de communication qui devrait permettre d’étoffer cette culture décrite pour l’instant uniquement à travers sa violence. Il y a visiblement plus que ça et il ne serait pas étonnant au final que cette saison s’éloigne de la simple diabolisation des Grounders sans tarder.

Dans le registre, Clarke pourrait aussi jouer un rôle, puisqu’elle s’allie avec son ennemie, Anya. Avec un but commun à accomplir et peu d’options pour rester en vie, cet improbable duo ne manque pas de potentiel, même si pour le moment la survie est donc tout ce qui anime les deux jeunes femmes. Cela dit, avec elles, il est question de dépasser des limites pour s’en sortir et c’est quelque chose que Finn parait étrangement enclin à faire également.

Ainsi, après Marcus qui est clairement poussé à évoluer dans des eaux moins troubles, Finn fait l’inverse. Quand Bellamy devient la voix de la raison et que Finn suit la logique de Murphy, quelque chose ne va plus. Il sera intéressant de voir comment celui qui prônait la paix et l’amour pour tous devient le premier à appuyer sur la gâchette. La transformation est presque trop radicale sur le moment, mais il est indéniable que les scénaristes ont de quoi la justifier et on peut espérer qu’ils ne vont pas user de facilités au moment où ils devront vraiment le faire.

En attendant, ce Reapercussions jongle donc toujours avec différentes storylines avec une certaine agilité au final. Certes, l’écriture est parfois inconsistante de façon à contrôler le rythme des intrigues, mais c’est justement la progression ininterrompue de l’histoire qui permet de laisser passer quelques maladresses. The 100 va clairement quelque part et de bonnes bases sont ici renforcées aussi bien pour étoffer l’univers et la mythologie du show que pour aider ses thématiques à prendre de l’ampleur. Cela dit, si des enjeux sur le court terme s’affirment pleinement, il serait intéressant que des objectifs plus larges commencent à prendre forme pour éviter que la série ne devienne qu’une interminable fuite en avant.

Tags : The 100 The 100 saison 2 moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link