The Americans – Gregory (1.03)

The Americans - Gregory (1.03)

Philip et Elizabeth découvrent que leur collègue Robert, mort il y a peu, avait une famille dont il n’avait jamais parlé auparavant. Ils doivent déterminer ce que sa veuve sait et s’ils peuvent ou non lui faire confiance. Le FBI finit par identifier Robert.

Être un agent du KGB en infiltration n’est pas une mince affaire sur le plan émotionnel, surtout après plus de 15 ans sous couverture. Cela semble être l’angle principal choisi pour explorer les personnages en ce début de série. Il faut dire que le point de départ de The Americans demande une certaine subtilité dans la construction de l’univers du show, car le fait de suivre des espions russes sur le sol américain peut devenir assez confus pour une partie des spectateurs, il faut trouver un moyen d’outrepasser leurs allégeances pour faire naitre un attachement.

Le plus gros du travail est cependant fait par les acteurs qui, après trois épisodes, ne cessent de surprendre. Keri Russell obtient d’ailleurs cette fois ce qui lui manquait légèrement précédemment pour apparaitre moins rigide. La façade qu’elle entretient soigneusement est clairement là pour révéler autant que pour masquer ce que le personnage a vécu et doit à présent traverser. C’est un élément à double tranchant qui devient donc un atout face au Gregory du titre. Ce dernier est un agent recruté sur le sol américain qui était l’amant d’Elizabeth, jusque-là.

Son mariage avec Philip était simple auparavant, mais en devenant réel, il complique tout. Combiné au fait que leur gouvernement et le FBI font sérieusement monter la pression de tous les côtés, la famille Jennings flirte avec l’explosion. C’est une excellente source de drama, c’est indéniable. L’épisode en tire ainsi le meilleur en offrant un regard sur l’impact des secrets sur un couple ; ceux que gardait Robert, leur collègue décédé dans le pilote, aidant d’ailleurs à amplifier l’intérêt du propos.

On parle donc plus ici de relations que d’espionnage. Il parait évident que l’équipe scénaristique préfère commencer par cela au lieu de s’appuyer trop fortement sur l’opposition entre le KGB et le FBI. Toute cette partie n’est pas pour autant sacrifiée, au contraire, puisque Stan fait toujours son travail avec efficacité et le réseau autour des Jennings s’étend. On a ainsi le plaisir d’avoir Margo Martindale qui endosse le rôle de leur supérieure hiérarchique, solidifiant sérieusement l’environnement dans lequel les missions prennent place. Gregory fait de même, dans une certaine limite. Le problème avec lui étant qu’il semble avant tout présent comme accessoire pour développer Elizabeth. Il a toujours le temps de s’affirmer par la suite.

Gregory est donc un épisode solide qui jongle habilement avec tous ses composants pour livrer une intrigue efficacement menée. L’univers de la série s’étoffe petit à petit et cela a le mérite de rendre l’ensemble encore plus captivant. À ce stade, même s’il serait intéressant de commencer à voir s’esquisser des enjeux majeurs pour orienter la saison, autre que la chasse dirigée par le FBI, The Americans parait avoir déjà trouvé un bon rythme pour pouvoir tenir la distance.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires