The Americans – Only You (1.10)

The Americans - Only You (1.10)

Avec un agent du FBI mort, la pression augmente sur Philip et Elizabeth. Stan trouve une piste qui remonte jusqu’à Gregory. Il est temps pour lui de faire sa sortie et le KGB a un plan pour cela.

Avec la mort d’Amador, cette première saison de The Americans a véritablement pris un tournant, tout particulièrement dans sa représentation de l’affrontement silencieux entre le FBI et le KGB. Il est d’ailleurs clairement question d’appeler ça une guerre à présent, en particulier chez les agents américains.

On ne s’éloigne pas pour autant de la dynamique désormais traditionnelle de la série. D’un côté, les Jennings ont une mission à accomplir ; de l’autre, le FBI doit les stopper à temps. La différence est qu’il y a maintenant eu des morts qui ne peuvent pas être oubliées. L’histoire d’Only You possède ainsi une charge émotionnelle notable, plus conséquente que ce que le show est parvenu à délivrer jusque-là avec la relation entre Philip et Elizabeth. Le fait que les enjeux ont clairement grimpé donne alors une place prépondérante aux risques réels du combat, alors qu’auparavant, c’était l’avenir du couple Jennings qui finissait toujours par redevenir le sujet dominant.

Dans ce sens, la thématique de la guerre froide n’est plus simplement qu’un décor, c’est devenu un moteur narratif. Bien entendu, les scénaristes s’efforcent de maintenir leur point de vue neutre de façon à offrir aux deux camps l’espace pour couvrir leurs bases. Il y a pourtant une différence de plus en plus notable qui ne joue pas en faveur de Philip et Elizabeth.

Stan est un vrai américain qui est animé par son patriotisme. On pourrait en dire autant d’Elizabeth, mais quand l’agent du FBI évoque le KGB, ses convictions transpirent de ses propos, ce qui n’est pas aussi clair chez ses opposants qui parlent de leur cause comme une chose abstraite à laquelle ils font référence quand ils sont en manque d’arguments. Leur idéologie ne s’exprime plus autant qu’auparavant, ce qui fait que tout se repose sur les sentiments entre Elizabeth et Philip, ce qui manque en ce moment de force pour vraiment rendre les protagonistes aussi déterminés qu’il le faudrait.

Malgré ça, cet épisode parvient à compenser largement en utilisant Gregory comme substitut. Sa liaison avec Elizabeth et le fait qu’il est entièrement animé par sa cause sont deux éléments qui transpirent dans chacune de ses scènes. Le personnage est réellement affirmé dans ses positions et cela ajoute véritablement ce qu’il fallait pour que la détermination de Stan trouve une contrepartie à sa hauteur afin de maintenir une dynamique équilibrée.

Dans ce sens, Only You se montre plus que solide, tirant le meilleur de ce que le précédent épisode a mis en place. Gregory, comme Nina, confirme que l’une des grandes forces de The Americans se trouve autant dans ses rôles principaux que dans ses seconds couteaux qui obtiennent ponctuellement de quoi s’imposer avec brio.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link