The Big Bang Theory – The Cooper Extraction (7.11)

TBBT-711

Sheldon surprend Amy, Leonard et Penny lorsqu’il leur annonce qu’il part de suite au Texas pour assister à l’accouchement de sa sœur. Une fois Sheldon parti, le groupe en profite pour organiser une petite soirée pour décorer le sapin et en viennent à s’interroger sur ce que serait leur vie s’ils n’avaient pas rencontré Sheldon.

Cette semaine dans The Big Bang Theory, les scénaristes nous offrent, en guise de cadeau de Noël à l’avance, le sacro-saint épisode du « et si ? ». Tout commence avec Sheldon qui annonce à Amy et ses amis qu’il part rejoindre, au Texas, sa sœur qui est sur le point d’accoucher. L’oncle en devenir est peu ravi de cette escapade et encore moins de faire la connaissance de ce nouveau venu. L’introduction est bien amenée et drôle – surtout du côté d’Amy et Penny qui s’éclatent sur la console – mais jusquelà, rien de neuf au royaume de l’égoïste Docteur Cooper.

Le changement s’opère lorsque le groupe se retrouve à l’appartement pour la traditionnelle soirée de décoration de sapin. Avec Sheldon absent, les blagues fusent sur lui mais Amy ne tarde pas  à leur rappeler que, sans Sheldon, ils ne la connaitraient pas, que Penny ne serait pas avec Leonard ou Bernadette avec Howard. Chacun se met alors à imaginer ce qu’aurait été sa vie et la raconte aux autres. Ce procédé narratif nous entraine dans des mini-saynètes où les situations comiques s’enchainent les unes après les autres jusqu’à atteindre son paroxysme avec celles d’Howard ou d’Amy. Le tout est intelligemment saupoudré d’apparitions — via la tablette — d’un très drôle Sheldon qui nous fait partager son expérience texane.

The Cooper Extraction perd un peu de son charme lorsqu’il intègre Stuart à la dynamique. Ce personnage a toujours eu pour moi un effet de soufflé sorti trop vite du four. Il a souvent de bonnes lignes de texte et son côté apathique peut contrebalancer l’exubérance de certains personnages, mais son éternelle dépression est juste étouffante. Autant la détresse d’Amy face à son gâteau d’anniversaire m’a fait pouffer de rire et m’a touché à la fois, autant voir Stuart toujours laissé de côté par ceux qu’ils considèrent ses amis est juste triste.

Mais le dernier épisode de The Big Bang Theory de cette année reste cependant très agréable à suivre. L’utilisation du fameux « et si ? » et les immuables scènes imaginées qui en découlent n’ont rien de très innovant en la matière, mais l’ensemble a un bon rendu. Il ne nous reste maintenant qu’à être patients et attendre le 2 janvier 2014 pour le retour de nos geeks préférés sur le petit écran.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link