The Big Bang Theory - Les allumés d'Halloween / The Middle Earth Paradigm (1.06)

Leonard a une relation de courte durée avec sa collègue de travail. Penny organise une fête pour Halloween. Howard se trouve une copine. Les parents de Raj veulent qu’ils rencontrent une jeune femme, venue aux USA pour ses études.

Deuxième fournée d’épisodes, qui nous conduit quasiment à la moitié de la saison, cette dernière étant plus courte dû à la grève qui a frappé cette année-là. Le ton et l’humour s’installe assez bien, même si le rythme de croisière n’est pas encore vraiment maitrisé et qu’on a toujours le droit à des idées un peu douteuses, des histoires limites promotionnelles, et un épisode ennuyeux.

Le bal s’ouvre avec la collègue de travail de Leonard, Leslie, dont le style permet d’insuffler de bonnes blagues, même si je note que plus on progresse, plus il est évident que l’idée d’un manque d’aptitude sociale dans le monde geek-nerd se veut totalement absent. A l’exception de Sheldon, représentant réellement celui vivant dans son monde, les autres ont conscience de l’univers social qui les entoure. L’épisode démarre plutôt bien, mais finit par tomber à plat, poussé par la petite histoire Leonard-Penny, et leur possible amour dont je me fiche complètement. Vous le savez, moi, les intrigues de cœur, c’est rarement ce qui me captive.

Nous avons ensuite déjà le droit à un épisode thématisé selon un évènement du calendrier : Halloween. Là, c’est un peu le fiasco, c’est mou, et quasiment toutes les blagues sont ratées, à l’exception de deux : celle sur Flash (pas le costume, mais la réplique de Raj), puis Sheldon en Doppler Effect essayant de faire deviner à la soirée en quoi il est déguisé. Le reste, dont une partie étant encore autour du couple Leonard-Penny, tombe à plat.

En parlant de la demoiselle, j’ai remarqué qu’elle ne servait au fond, pas à grand-chose. Au pire, elle est dans le décor et parfaitement oubliable, au mieux, elle est un élément déclencheur, mais sans réellement être impliquée. S’il n’y avait pas la possible amourette avec son voisin de palier, elle serait tout à fait dispensable à l’heure actuelle.

C’est là qu’on arrive à ce que je baptise « l’épisode promotionnel ». Ce n’en est peut-être pas un, je n’ai pas sorti le calendrier, mais c’est un peu comme Marissa et Interpol. Ici, c’est les geeks et Halo 3. À partir du moment où l’épisode est défini à l’aide d’un produit marketing, c’est assez significatif. L’ironie, c’est que le tout était plutôt sympa, mais entre nous, à part Halo 3, je crois bien que dans quelques jours, je serais bien incapable de dire de quoi il retourne, vu que j’ai déjà commencé à oublier (et que j’ai dû regarder mon calepin).

Cette fournée se termine sur un épisode au pitch classique : les parents de Raj vont le faire entrer en contact avec une demoiselle, le tout se basant sur un principe culturel que la télévision américaine adore exploiter. Pour l’occasion, sortie de nulle part, Penny a un travail dans un bar. C’est parfait, pile ce qu’il fallait pour l’intrigue, pour que Raj puisse boire et alors réussir à parler aux femmes. Cela a l’avantage d’offrir enfin de vraies lignes de dialogues au quatrième larron du groupe, assez sous-exploité jusque-là, et pourtant rempli de potentiel.

Un épisode qui conclut bien la fournée, avec Sheldon nous poussant la chansonnette, après quelques verres d’alcool (involontaire) :

Episodes

  • Le postulat du hamburger / The Hamburger Postulate (1.05)

Voyant que ses démarches auprès de Penny ne mènent à rien, Leonard a une aventure d’un soir avec sa collègue scientifique Leslie Winkle. Cette liaison sans lendemain plonge Léonard et Sheldon dans un monde qui leur est inconnu.

  • Les allumés d’Halloween / The Middle Earth Paradigm (1.06)

Leonard et Sheldon sont particulièrement nerveux lorsqu’ils sont invités à une soirée organisée par Penny. Nos quatres génies sont très surpris que ce soit une fête d’Halloween. Leonard est humilié par l’ex de Penny tandis que Sheldon, Wolowitz et Koothrappali tentent désespérément de draguer, mais avec un succès limité. Cependant, Koothrappali vit une éxpérience inattendue avec une habituée des réceptions, Cheryl.

  • Le paradoxe du ravioli chinois / The Dumpling Paradox (1.07)

Wolowitz séduit l’amie de Penny et fait l’amour avec elle dans l’appartement de Penny. Résultat, Penny va dormir sur le divan de Sheldon et Léonard. Pendant ce temps, les gars se rendent compte qu’en l’absence de Wolowitz, il manque une quatrième personne à leur équipe Halo. Penny est donc « recrutée ». Celle-ci se révèle extrêmement douée ce qui a le don d’énerver Sheldon.

  • L’effet sauterelle / The Grasshopper Experiment (1.08)

Les parents de Koothrappali lui ont trouvé une fiancée. Mais Raj a beaucoup de mal à parler aux femmes. Il découvre finalement le moyen de maîtriser sa peur. C’est à ce moment que la jeune femme montre de l’intérêt pour Sheldon.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire