tbbt212 The Big Bang Theory   Saison 2

Jeudi 11 juin 2009 à 12:39 - 7 commentaires

The Big Bang Theory – Saison 2

 The Big Bang Theory   Saison 2 The Big Bang Theory   Saison 2par Caro.

Leonard et Penny forment un couple, mais cela ne va pas durer longtemps. Sheldon essaie de s’adapter à la vie en communauté et aux relations sociales, pas toujours évident… Howard vit toujours chez sa mère, et quelques évolutions vont survenir pour lui. Et, Raj a toujours autant de difficultés à communiquer avec les femmes…

The Big Bang Theory ravit les téléspectateurs par son humour et ses aventures geekesques, la série assure sa place dans le monde des sitcoms. Là où dans la saison 1 s’affichait un sourire poli, la saison 2 a fait place à plus d’inspiration, de sarcasmes aussi, notamment de la part de Sheldon qui a appris à formuler des blagues comme jamais. Les moments hilarants ont été beaucoup plus nombreux, et les personnages sont devenus d’autant plus attachants.

publicite

Malgré ses petites manies et habitudes de vie, et son côté très têtu, Sheldon va changer, notamment en côtoyant de plus en plus sa voisine de palier, Penny.  L’amitié s’installe, elle ne se gêne pas pour le bousculer et le pousser à dépasser ses limites. Elle choisit justement de lui tenir tête et d’agir à sa manière, comme dans l’épisode 7 où ils se chamaillent jusqu’à ce que l’autre craque (la Pinata), ou alors celui où Sheldon doit la laisser fouiller dans ses affaires personnelles (17e épisode). L’amitié entre eux permet à la série de trouver un nouveau souffle, et donne à Sheldon les moyens d’apprendre un peu plus sur les relations humaines. Penny est d’ailleurs mise en valeur autrement que par son côté jolie blonde de la porte d’en face. Les épisodes les plus touchants, et les plus drôles, sont ceux de Noël (autographe de Leonard Nimoy), des bijoux, de la clé usb dans le train, ou encore de l’extinction de voix de Sheldon. Quant aux amours, la relation entre Penny et Leonard n’aura pas duré longtemps, mais restant très proches, ils se confient et se réconfortent l’un l’autre tout au long de cette saison. Dans les dernières images, Penny nous fera même partager les sentiments qu’elle éprouve encore pour lui…

Pour revenir un peu sur Leonard, parfois antipathique pendant la saison 1 et au début de celle-ci, il gagne ici en sympathie. Et même s’il éprouve toujours des sentiments pour Penny, après leur rupture, il tourne relativement vite la page. Le voir se morfondre tout au long de la saison aurait été pénible. On le découvre un peu plus aussi dans l’épisode où sa mère débarque chez lui. Elle a un caractère similaire à celui de Sheldon, on comprend mieux maintenant comment il fait pour supporter son colocataire jour après jour. Souvent agacé par lui, il essaie de l’ignorer, contrairement à Penny, tourne à la dérision les diverses situations que peut croiser son ami, et surtout évite un maximum les grandes tirades dans lesquelles Sheldon peut parfois se lancer. Côté amours, il aura de courtes aventures avec Leslie et Stephanie, il porte encore beaucoup Penny dans son cœur…

Howard est l’autre divertissement du show, rien qu’en voyant ses choix vestimentaires, il fait déjà sourire. J’ai senti un tournant dans son personnage, au niveau de l’épisode 12, où Penny lui dit ses quatre vérités, qu’avec son comportement de dragueur bizarre et lourd, il ne rencontrerait jamais personne et finirait sa vie tout seul. Il vit un sacré coup de dur sur le moment, il ne change pas pour autant par la suite, mais communique avec un peu plus de tact. Son humour décalé est toujours aussi présent, pour notre plus grand plaisir. Il va aussi vivre un temps une histoire avec Leslie, ex de Leonard. Quant à Raj, il ne peut toujours pas discuter en présence d’une femme sans qu’il n’ait bu de l’alcool. Le jour où il croit boire une bière, il réussit alors à attirer l’attention d’une Summer Glau/Terminator tout à fait conquise. Le mirage est trop beau pour être vrai, malheureusement. Les deux copains, Howard et Raj forment tous les deux un bon duo comique, leurs répliques, souvent liées, apportent beaucoup à la bonne ambiance générale.

En conclusion, cette saison nous a fait vivre de délicieux moments de rigolade, il y a des scènes qui me reviennent à l’esprit, comme les chansons de Sheldon, ses tableaux d’activités, ses clauses, et puis les références à toutes les séries, les super héros, et bien sûr les trains, sans oublier Raj en rockeur, les imitations de Howard, sa mère (ou sa voix plutôt), son sex-appeal ( !), et j’en passe… Partis pour une expédition de trois mois au pôle Nord, ils seront de retour pour la rentrée, alors, hâte de découvrir les nouvelles tribulations de la petite bande ?

publicite
  • http://fenestrula.free.fr/lucarne pol gornek

    C’est « l’explosion Sheldon », cette saison. L’instant où il passe de personnage de sitcom, à personnage culte. Un peu à l’image (dans le traitement, les perso’ n’ont rien de comparable) de Barney dans HIMYM. C’est peut-être déjà le cas (je n’ai pas cherché), mais j’imagine que l’on va voir naître plein de petites choses sur la toile consacrées à Sheldon.

    Heureusement, les auteurs ont eu l’intelligence de ne pas étouffer le show avec Sheldon, en donnant également des moments « anthologiques » à Wolowitz ou Raj’…

  • http://leslecturesdecachou.over-blog.com Cachou

    J’ai adoré cette saison, encore plus que la première, et cette série a dépassé (et de loin) HIMYM en qualité je trouve (question sitcom drôle). J’ai hâte de voir la troisième saison.

  • http://fenestrula.free.fr/lucarne pol gornek

    Je serai prudent au jeu des comparaisons. Les deux premières saisons de HIMYM étaient très drôles, au même niveau que TBBT. Reste à savoir comment cette dernière va négocier sa troisième et quatrième année. Evidemment, je lui souhaite de mieux réussir que HIMYM…

  • http://intothescreen.blogspot.com/ caro

    Cette saison était en effet un festival Sheldon, sans pour autant mettre de côté les autres personnages (Howard et Raj ont quelques moments plutôt très sympas!) Après, il faut que la série tienne le cap sur les deux saisons qui vont suivre. How I met your mother a eu bien du mal à ce niveau-là… cela dit HIMYM a beaucoup fonctionné sur des répliques que tout le monde a retenu, TBBT ne répète pas beaucoup ses gags (s&auf peut-être celui de la porte, très bien utilisé sur la fin par Penny). On croise les doigts pour cela continue ainsi!

  • http://leslecturesdecachou.over-blog.com Cachou

    @Caro. C’est amusant que tu soulignes ce fait (le gag répétitif), ça me fait penser à « Extras » et au personnage principal qui ne veut justement pas être le personnage d’un sitcom à « catchphrase » (it’s fantas…wait for it…). C’est peut-être là le problème de HIMYM, le fun s’estompe à force d’entendre la même feinte (surtout celles de Barney, qui est pourtant le personnage le plus sympa, mais qu’est-ce qu’il en a, des catchphrases!). Et tout la force de TBBT: pouvoir construire du comique sans se baser sur la répétition (et pourtant, cette feinte de la porte, elle est délicieuse!)
    Plus je repense à cette série, plus je me rends compte de sa richesse, surtout si on la compare aux autres sitcoms passant en ce moment. Maintenant, c’est vrai, attendons la 4ème saison pour voir si elle s’essouffle ou si elle est partie pour durer.

  • http://www.critictoo.com Fabien

    Are you having a laugh? Is she having a laugh?

  • http://leslecturesdecachou.over-blog.com Cachou

    (pour finir, les catchphrases, ça ne doit pas être si mal que ça parce que je suis en train de rire comme un citron jaune devant mont ordi là…^_^)

63 queries. 0,712 seconds.