The Big Bang Theory : sous le signe de la femme (saison 4)

La bande de scientifiques apprend à faire de la place dans leur quotidien pour les femmes de leurs vies. Ainsi, le groupe fait connaissance avec la nouvelle amie de Sheldon, Amy ; Howard se remet en couple avec Bernadette ; Penny apprend à ses dépens que sa décision de rompre avec Leonard n’était possiblement pas la bonne.

Après trois saisons où Penny se chargeait de fièrement représenter la gent féminine dans la série, The Big Bang Theory décide d’équilibrer les forces. Rien d’anormal à voir les femmes devenir plus présente dans le quotidien de cette bande de scientifiques, il apparaît tout naturel que leurs vies personnelles évoluent.

Enfin, il ne faudrait pas non plus aller trop vite en la matière, car l’introduction dans le final de la saison 3 de Amy Farrah Fowler en version féminine de Sheldon ne signifie pas pour autant que le spécimen se case. Si ses amis tendent au départ à penser que le scientifique invivable à trouver chaussure à son pied, Amy ne remplira pas à proprement parler ce rôle.

Fière de leur trouvaille, l’équipe créatrice de la série ne va pas se gêner pour régulièrement propulser Amy sur les devants de la scène. Le personnage se doit de survivre dans l’univers de la série, mutant quand même assez rapidement en complément de Sheldon plus qu’en une insupportable jumelle. Cela ne la rend pas pour autant nécessaire à l’environnement, et ce pendant presque une bonne moitié de saison. Seulement, Amy parviendra à transcender son simple statut pour se doter de sa propre personnalité. L’installation d’une amitié avec Penny aidera beaucoup les deux jeunes femmes, la première pour évoluer, la seconde pour retrouver une place dans l’environnement au sein des épisodes. En tout cas, quand les scénaristes veulent, ils peuvent, car Amy Farrah Fowler va littéralement se transformer, de la femme au comique trop copié sur Sheldon pour faire rire en véritable provocatrice de situations et dialogues cocasses qui font mouche.

Si la présence de Amy ne sera plus à remettre en cause, il en saura autrement pour Bernadette. La petite amie de Howard éloignera sans aucun doute le scientifique d’une part de ses gimmicks humoristiques pour l’entrainer sur une voie plus romantique qui était avant attitré à Leonard. Qu’elle soit au bras de l’homme de sa vie ou qu’elle endosse le costume de la bonne copine auprès de Penny et Amy, Bernadette se présente avant tout comme une commodité scénaristique qui ne parvient pas à prendre totalement vie et ainsi à faire rire. À quelques exceptions près, son inutilité frappe ; elle sert alors à principalement légitimer l’existence du groupe féminin qui a vu le jour au sein de cette saison.

Et Penny, dans tout cela ? Elle peine à se remettre de sa rupture avec Leonard. Elle se retrouvera d’ailleurs régulièrement isolée du groupe, puis poussée temporairement vers la sortie par la nouvelle petite amie de Leonard. C’est donc avec et grâce aux femmes de la série que Penny trouvera un nouveau souffle de vie, alors que la résignation même professionnelle parait totalement s’installer. La jeune femme n’a pourtant pas perdu de son charme, mais elle s’inscrit peut-être comme la première victime de cette abondance de personnages du même sexe.

De 4 scientifiques geeks et une voisine de palier, The Big Bang Theory se retrouve à devoir danser avec 4 hommes et 3 femmes – qui seront ensuite rejoint par Pryia, la sœur de Raj, venant totalement égaliser les forces. Notre bande d’amis ne semblent alors que pouvoir presque exister qu’à travers cette ribambelle de demoiselles. Raj s’en retrouve fortement pénalisé, alors que Sheldon se présente comme le seul à pouvoir encore faire son show tout seul, et ce n’est pas une grande réussite.

L’arrivée en force des femmes aura clairement perturbé l’univers de The Big Bang Theory. La saison 4 s’en retrouve terriblement affaiblie, car il lui faudra plus de temps qu’il n’aurait été acceptable pour parvenir à retrouver son juste équilibre. La saison se termine d’ailleurs par un étrange rappel en se recentrant sur les personnages présent au commencement, comme si quelqu’un cherchait à signifier que, quoi qu’il arrive, c’est entre ces 4 là et la voisine que le cœur de la série bat réellement.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link