Lorsque Howard doit travailler sur un projet gouvernemental top secret, une inspectrice du F.B.I. est obligée de fouiller le passé du garçon en interrogeant Raj, Leonard et Sheldon.

Les relations humaines continuent de se trouver au coeur de ce début de saison avec un épisode qui ne fera avancer aucun schmilblick mais qui se révèle très plaisant à suivre. Pourtant lorsque Leonard commence à évoquer ses besoins affectifs en surpoids, on aurait presque envie que Sheldon poursuive sa conversation sur les rongeurs mangeurs d’excréments.Finalement le fil rouge constitué par la jolie inspectrice du F.B.I sera plus intéressant que prévu.

L’excuse est en effet parfaite pour récapituler les différentes attitudes de ces messieurs face au sexe opposé. De la recherche intense d’alcool de Raj jusqu’à la transpiration excessive de Leonard, en passant par le je-m’en-foutisme absolu de Sheldon, rien ne nous surprendra.C’est pourtant ce rythme qui paraît faire le succès de l’épisode, les courtes saynètes avec leurs qualités et leurs maladresses, comme le jeu un peu lourdingue de Raj sur les préjugés racistes des Américains.

C’est évidemment Sheldon qui commettra l’inévitable boulette, si ce dernier tient à la pochette en plastique du troisième DVD de son coffret Blu-Ray du Seigneur des anneaux, il n’aurait pas rapporté un vieil incident impliquant Howard, un robot et Mars. Mais ses déficits sociaux le pousseront bien sûr à vendre la mèche. La suite de l’épisode sera un long chemin inhabituel du garçon vers un pardon difficile à obtenir, à tel point qu’il y sacrifiera son objet le plus précieux. Il est étonnant de voir Sheldon vouloir tant se faire pardonner par son ami, mais les interactions qui ponctuent ce drôle de parcours fonctionnent assez bien, que ce soit la discussion avec Penny au bar et les différents toasts ou les « high-five » nettoyés à la lingette désinfectante.

Un épisode donc assez prévisible, mais bien rythmé et qui utilise quasiment tous ses personnages. Si l’on peut encore une fois regretter une trop grande mise en avant de Sheldon au détriment des autres et une légère incohérence dans son comportement, la qualité de ses discussions avec les personnages féminins ainsi que sa vanne sur Matrix 3 valent largement le coup d’œil.

avatarUn article de .
5 commentaires