The Big Bang Theory - The Creepy Candy Coating Corollary (3.05) avec Wil Wheaton

Wolowitz rappelle à Leonard un pacte qu’ils ont fait : si l’un d’eux avait une petite amie sexy, cette dernière devait alors présenter une de ses amies – sexy aussi, bien entendu ! Raj, quant à lui, tente de convaincre Sheldon de participer à un tournoi de cartes. Ce dernier accepte dans le but d’affronter son ennemi : Wil Wheaton.

Un Star Trek Episode ou presque pour The Big Bang Theory, qui enchaine les références à la franchise de Gene Roddenberry, et dans lequel on retrouve Wil Wheaton, aka l’enseigne Wesley Crusher.

Les fans de Wesley Crusher, à mon avis, ne sont pas des plus nombreux, mais il se trouve que Sheldon en faisait partie, jusqu’à ce que son idole, Wil Wheaton, ne vienne pas à une convention pour laquelle il avait fait le déplacement dans le but de lui faire signer son action figure. De quoi traumatiser à vie ce pauvre Sheldon, qui, grâce à un tournoi de cartes, tient l’occasion de se venger. Pour le plus grand plaisir de Raj, qui va donner, à sa façon, encore plus de valeur aux répliques de Sheldon. La dynamique, c’est important, et ici, elle est plutôt bien réussie. Tandis que l’autre blinde ses dialogues de phrases sorties de Star Trek, Raj est bien content de gagner ! Le comportement extrême de Sheldon fonctionne à merveille dans cet épisode, avant tout et surtout, car les autres sont toujours à moitié perplexes devant sa conduite, que Raj décide d’exploiter le filon, et que la chute à cette histoire et impeccable, et qu’on y verrait déjà bien une suite!

Pour compléter les déboires geekesques de notre duo, nous avons les aventures amoureuses d’Howard. Leonard, forcé de demander à Penny d’arranger un rendez-vous pour Wolowitz, avec une de ses amies, se retrouve donc autour d’une table. Le quatuor est parti pour une soirée morose, jusqu’à ce que le couple se découvre un point commun : leur mère! Le début d’une grande histoire d’amour, qui sait ? Toute cette partie est plutôt en recul, et si elle a un côté fort anecdotique, elle réussit sur la fin à tirer son épingle du jeu.

Un épisode franchement sympathique, et bien plus fun que ces prédécesseurs. Après un début de saison un peu mou, quand même, cela fait plaisir à voir!