The Big Bang Theory - The Electric Can Opener Fluctuation (3.01)

Sheldon, Leonard, Howard et Raj sont de retour après trois mois en Arctique. Seulement, quand Sheldon apprend que ses amis lui ont menti sur les données récoltées pour calmer son humeur, ce dernier est fâché. Cela empêche alors Penny et Leonard de passer du temps ensemble.

La saison 2 de The Big Bang Theory s’achevait sur notre groupe parti en expédition en Arctique. On reprend à leur retour, de la barbe et des cheveux en plus. Ces derniers ne vont pas perdurer, tout comme les possibles changements arctiques. En fait, le voyage aura eu une principale conséquence sur l’univers : le rapprochement entre Leonard et Penny.

Ainsi, les précédents épisodes annonçaient un retour de la relation romantique entre les deux voisins de palier. Celle-ci ne va pas trainer, ni s’enquiquiner de discours inutiles. Barbe et cheveux longs n’arrêtent pas la demoiselle Penny, qui saute alors sur Leonard. C’est le grand jour pour l’homme, seulement les deux ne vont pas conclure aussi rapidement qu’il le voudrait, toujours interrompu par Sheldon, ou les conséquences du voyage en Arctique.

En effet, Raj pense qu’il est plus que temps de révéler la vérité à son ami sur l’expédition, et elle ne concerne pas le fait qu’ils ont dormi nu ensemble ! Non, il s’agit d’un mensonge éhonté sur ses recherches, et cela chamboule l’univers de Sheldon, qui aura manqué Comic-Con et le dernier Star Trek pour rien. Le prix Nobel n’est pas pour tout de suite. Pour le consoler, je lui dirais bien que je n’aurais jamais de prix Nobel, que je ne suis bien évidemment pas allée au Comic-Con et que je n’ai toujours pas vu le dernier Star Trek ! Je ne suis pas sûre que cela fonctionne, mais ce serait peut-être plus efficace qu’une histoire de cheerleader.

L’épisode est donc plus qu’axé sur Sheldon et ses recherches infructueuses. Cela ne tend pas à fournir le meilleur des retours, mais entre parfaitement dans les codes établis par la série. Quelques scènes sont donc diablement efficaces, et la plupart d’entre elles se révèlent être justement celles où il n’y a pas Sheldon. Ce dernier va d’ailleurs nous entrainer au Texas, l’occasion de revoir sa mère, plus qu’en forme !

Notre fine équipe se rase et se coupe rapidement les cheveux, signe du retour à la normale. Pour le folklore, Howard aura une moustache, qui rentre définitivement dans l’histoire des moustaches de la télévision. Au-delà de cela, c’est un retour sympathique qu’effectue The Big Bang Theory. Quelques bons fous rires, et une bonne ambiance. Le spectateur reprend ses marques, et se prépare au développement relationnel à venir entre Penny et Leonard. Voilà en gros ce que The Electric Can Opener Fluctuation fournit. Ni plus, ni moins.