The Big Bang Theory – The Gorilla Experiment (3.10)

avatarun article de :
publié le :
8 déc 2009 à 10:46
votre opinion :
4 commentaire

tbbt 310

Penny demande de l’aide à Sheldon pour mieux comprendre le travail de Leonard, alors que Wolowitz développe un sentiment de jalousie quand sa petite amie, Bernadette, devient amie avec Leonard.

Maintenant que la relation entre Wolowitz et Bernadette est devenue concrète, c’est le moment d’intégrer la jeune femme au sein du groupe. Pour conséquence, Raj fait le minimum syndical, ce qui est toujours préférable à une mauvaise exploitation du personnage.

publicite

Bernadette n’apparaît pas très futée, mais cela ne l’empêche pas d’avoir un petit faible pour la physique, matière dans laquelle évolue Leonard. L’intérêt qu’elle va porter au travail du chercheur va rendre jaloux son ami Howard.

C’est donc les premiers pas de la relation du couple qui nous sont exposés, ce qui fournit à Wolowitz de l’assez bon matériel pour sortir du stéréotype dans lequel le personnage avait été dernièrement coincé. Dans le cas de Bernadette, il faudra voir sur la durée, car elle se révèle assez fatigante sur la longueur, étant assez unidimensionnelle à l’heure actuelle.

Cette situation a l’avantage d’en provoquer une autre : pousser Penny à vouloir en savoir plus sur le travail de Leonard. Jusque-là, il avait été le seul à essayer de s’adapter à l’univers de sa petite amie, alors il ne fait pas de mal de la voir se pencher un peu plus sur ce qui participe à définir Leonard en tant que personne, soit son travail de physicien. Dans une logique qui n’appartient qu’à Penny, elle va demander de l’aide à Sheldon, et pour le pousser à dire oui, le convaincre d’aborder le problème comme une expérience. Quelques bonnes répliques ressortent bien du lot, servi par l’ego surdimensionné de Sheldon, Jim Parsons jouant par ailleurs ici de façon plus sobre qu’à l’accoutumée cet aspect-là du personnage, ce qui permet sans aucun doute à Penny de réellement s’affirmer au sein de leurs échanges.

Après une petite semaine de latence, il est bon de retrouver The Big Bang Theory avec un épisode se révélant bien construit et dynamique, où la plupart des répliques font mouche. The Gorilla Experiment contient par contre un défaut qui se fait sentir sur sa durée : sa difficulté à donner à Leonard une place justifiée et non poussée dans le décor.

Plus d'informations sur la série
sur le site de notre partenaire.

Laissez un commentaire

©2006-2014 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress.
101 queries. 0,665 seconds.