The Big Bang Theory – The Hofstadter Isotope (2.20)

Voulant rompre avec leurs  habitudes, les 4 amis décident de changer ce qu’ils font le jeudi. Forcément Sheldon est perturbé, et emmène tout le monde au comics shop. Même Penny se retrouve embarquée.

Après plusieurs épisodes de très haut niveau, on note dans l’épisode d’aujourd’hui quelques signes d’essoufflement. On a également la confirmation, au cas où l’on en doutait, du peu de suivi des différentes story lines misent en place récemment. Exit la nouvelle voisine et sa potentielle rivalité avec Penny, exit la relation entre Wollowitz et Leslie, tout cela est mis de côté sans aucun état d’âme.

Cela ne veut pas dire que cet épisode est mauvais, loin de là, il nous procure encore une fois de francs éclats de rire. Mais on peut être quelque peu déçu que la série n’utilise pas ses arguments sur la durée. Pour cet épisode le groupe est encore une fois mis à contribution dans de bonnes proportions. L’accent est mis sur les obsessions de Sheldon que tout le monde a décidé en ce jeudi soir d’ignorer pour organiser un Jeudi soir imprévisible. Ils vont être pris à leur propre piège par le scientifique, ils vont tous se retrouver au comics shop, même Penny, qui découvre là un univers dont elle ignorait tout.

Voir Penny s’enticher de Stuart le vendeur de comics, démontre une nouvelle fois que la seule storyline que les auteurs ont décidé de suivre est celle-là relation entre Leonard et Penny. Leonard ronge seul son frein dans son coin, pendant que Stuart ne comprend pas les avances de Penny. Cela provoque des situations assez cocasses, surtout quand Sheldon s’en mêle. On note une évolution chez lui, il arrive à comprendre les sentiments de Leonard, ce qui est une grande première pour lui qui d’habitude est complètement étranger aux autres.

La partie de drague dans le bar n’est pas une très grande réussite, finissant même l’épisode sur un gag quelque peu vaseux. Au final un épisode plaisant, mais qui ne restera pas dans les annales de la série.

avatarUn article de .
1 commentaire