Quand la bande trouve un anneau du Seigneur des Anneaux à une vente-débarras, cela menace de briser leur amitié.

The Big Bang Theory s’attaque au Seigneur des Anneaux, et pour tout dire, je suis presque surprise que cela ne soit pas arrivé plus tôt dans la série. Il y a sûrement déjà eu des références que j’ai oubliées, mais on tient ici un épisode qui se construit entièrement autour du film de Peter Jackson (et non du roman de Tolkien), avec le fameux anneau.

Ce dernier est déniché par un pur hasard, se trouvant dans une boite achetée rapidement dans une sorte de vide-grenier, celle-ci contenant plein d’autres objets pour geeks, et surtout un Alf – la réaction de Howard quand il met la main dessus valant son pesant de cacahuètes.

Quand j’avais lu le point de départ de l’épisode, j’avoue que je n’étais aucunement enthousiasmée, ce qui fait que The Precious Fragmentation se révèle être une sacrée bonne surprise. L’épisode réussit parfaitement à exploiter son idée de départ, en jouant donc avec l’anneau et ses propriétés et en faisant naître autour de cela un nombre de situations et de dialogues efficaces.

Cela démarre calmement, chacun ayant un souhait différent pour l’avenir de l’anneau, ce qui va nous conduire à les rendre obsédés par l’objet. Pour calmer le jeu, Penny va temporairement avoir l’anneau, donnant le jour à la scène de nuit où elle fout son poing dans la figure à Sheldon. Du grand Penny ! À partir de là, les situations grotesques s’enchaînent, la discussion sur Sex & The City et le petit parallèle de pas de danse faisant clairement parti des meilleurs.

En définitive, on obtient un épisode de The Big Bang Theory vraiment drôle.

Sheldon : My Precious.