The Big Bang Theory - The Psychic Vortex (3.12)

Leonard et Howard vont à un double rendez-vous avec Penny et Bernadette, alors que Raj tente de convaincre Sheldon de sortir …

La bande de The Big Bang Theory a fêté le jour de l’an sans nous, et nous les retrouvons donc dans la routine de la vie, ou presque. Double rendez-vous pour Leonard et Howard, avec leurs petites amies, et soirée à l’appartement pour Sheldon, et malheureusement pour Raj. C’est en gros ce qui se prépare, mais pas ce qui aura vraiment lieu.

La soirée sympathique en couple de Leonard va se transformer en moment de gêne, quand il va se moquer de Penny, qui a consulté une voyante. Cette dernière lui a annoncé qu’elle décrocherait une publicité après s’être coupé les cheveux – il aurait été d’ailleurs inspiré de pousser le vice jusqu’à l’acte. Si l’opposition d’idéaux entre les deux est intéressante, l’exploitation de cette trame va se révéler limitée, et au fond, fait échos à des thématiques déjà abordées dans la série. Pour Leonard, c’est presque un dealbreaker ! Cela ne déconne pas chez les scientifiques, il faut le reconnaître. De cela naitra un petit dessin explicatif d’Howard assez inspiré. Certes, cela tend a placer les relations sur un plan purement social, mais il faut admettre que Leonard doit bien apprendre à avoir l’esprit un peu plus ouvert ! Au bout du compte, en tout cas, c’est Wolowitz et Bernadette qui ont les meilleures répliques.

Pendant que Leonard se fâche avec Penny, Raj rêve du monde extérieur, alors que Sheldon a d’autres plans informatiques. Pour obtenir ce qu’il veut, il va sacrifier sa réplique de la lampe de Green Lantern, qui devait valoir une petite fortune. Raj ne semble pas du tout regardant sur les collectors qu’il a, et prêt à les sacrifier pour pouvoir acquérir une petite amie. En plus de la lampe, ses gants Hulk vont passer à la trappe !

Mais qu’importe, car finalement, Raj réussira son coup, possédant quelques bonnes répliques, et parvenant mieux que les autres à obtenir ce qu’il veut de Sheldon. Ce dernier va même réussir à séduire à son insu une jeune femme ! Sheldon oblige, la pauvre ne va pas vraiment comprendre ce qui lui arrive sur la fin – ce qui fournira une dernière scène sacrément efficace. A mettre à côté de l’arrivée de Leonard dans son appartement alors que le petit groupe se fait sa version d’American Woman.

Pour son retour, The Big Bang Theory revient avec du bon et du mauvais. C’est un peu trop calme du côté de Leonard. Des faiblesses qui sont pas mal compensées par le duo efficace que forment Sheldon et Raj.