The Big Bang Theory – The Raiders Minimization (7.04)

The Big Bang Theory – The Raiders Minimization (7.04)

Après avoir regardé « The Raiders of the Lost Ark »  pour la première fois, Amy prouve à Sheldon que son film préféré a un gros problème de scénario. Complètement anéanti par cette information, Sheldon décide alors de se venger. Quant à Penny, elle se retrouve à étudier un livre de la mère de Leonard au grand désespoir de ce dernier.

Cette semaine, The Big Bang Theory reprend l’une de ces vieilles formules en intégrant trois storylines différentes travaillées par « couple », et comme de nombreuses fois par le passé, le rendu n’est pas des plus réussi. Tout commence avec Amy qui regarde pour la toute première fois « The Raiders of the Lost Ark » (Les aventuriers de l’Arche Perdue) avec Sheldon, et qui lui démontre qu’il y a un gros problème de scénario dans son film préféré. Ce dernier est dévasté et cherche un moyen de se venger.

Encore une fois, les scénaristes utilisent le côté enfantin de Sheldon pour justifier ses actions, mais autant les réflexions d’Amy sont justes, autant les piques du jeune homme paraissent éculées. Bien sûr, il est amusant de voir la bande de geeks qui essaie de trouver une faille dans le raisonnement de la jeune femme mais cela reste un peu léger.

D’un autre côté, nous avons à nouveau Raj le Célibataire qui désespère de rencontrer quelqu’un et qui entraine Stuart sur les sites de rencontres. Ce dernier apparait sous un jour un peu moins dépressif et la séance photo proposée par Raj vaut le coup d’œil, mais encore une fois, cela sent le réchauffé.

La dernière intrigue concerne Penny qui, pour son cursus universitaire, étudie un des livres de la mère de Leonard. Rien que le titre évocateur a de quoi donner des sueurs froides au pauvre Leonard. Son enfance entière a été disséquée dans chaque chapitre, mais il entrevoit une lueur d’espoir lorsqu’il s’aperçoit que Penny a pitié de lui. Là encore, on a comme une impression de déjà-vu – utiliser la jeune femme pour avoir du sexe « à volonté » . Heureusement, l’ensemble est gentil et drôle à certains moments. Quant à la petite scène entre Bernadette et Howard, elle est superbe, mais si prévisible que ça gâche un peu le plaisir.

En utilisant des facilités scénaristiques qu’on aurait souhaité voir disparaitre, The Raiders Minimization est donc un épisode moyen qui peine à faire réellement rire. Bien sûr, il reste sympathique mais il est loin d’être inoubliable. Espérons que la production se ressaisisse dans le prochain opus et qu’elle prenne, enfin, quelques risques.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link