The Big Bang Theory – The Speckermen Recurrence (5.11)


Alors que Leonard doit faire face au tyran de son ancien lycée, Penny réalise avec l’aide de Bernadette et d’Amy qu’elle en était une elle aussi.

Cette semaine, pas de sapin de noël pour The Big Bang Theory mais un retour, le temps d’un épisode, dans les couloirs du lycée. En effet, la brute qui martyrisait Leonard durant sa scolarité avec une imagination sans faille, reprend contact avec lui via facebook. Le jeune physicien, accompagné de son valeureux BatSheldon et de ses deux acolytes, va devoir faire face à ses anciens démons.

La rencontre avec le tyran  Jimmy Speckerman (Lance Barber) est drôle et nous fait un peu penser aux retrouvailles lors des réunions d’anciens élèves. Leonard en victime qui essaie de minimiser ce qu’il a subi est bien pensé, comme Sheldon en super protecteur qui est tout simplement excellent. Par contre, la présence d’Howard et Raj n’est pas des plus étincelantes mais reconnaissons que ces derniers n’ont pas beaucoup de texte pour briller. En tout cas, on peut se demander comment Leonard, entre sa mère et les supplices endurés au lycée, a réussi pour être aussi « normal ».

Alors oui, la liste de sévices anormalement longue fait sourire, quelques fois rire, mais n’aurait-il pas été plus prenant d’avoir des flashbacks vidéos plutôt que de les énoncer ? N’aurait-il pas été plus drôle que certains de ses camarades imaginent le Leonard actuel dans ces dites situations ? Dans le même registre, quel dommage de ne pas avoir eu l’historique de Raj et Howard.

Du côté des filles, ce n’est pas non plus la panacée. Lorsqu’Amy et Bernadette s’aperçoivent que Penny était un tyran au lycée, elles lui demandent aussitôt de faire amende honorable. A l’inverse de ses amies, l’idée que la plantureuse blonde ait été une petite peste par excellence ne me semble en rien étonnante et aurait pu être utilisée de la plus charmante manière. Au lieu de quoi, nous avons droit à une présentation peu flatteuse d’une Penny aussi nulle en vocabulaire qu’égoïste, ensemble plutôt terne qui peine à faire rire, mis à part quelques remarques d’Amy qui font mouche.

The Speckermen Recurrence est donc un épisode moyen, manquant l’occasion d’être un opus d’anthologie à cause de scénaristes qui ont failli en termes de créativité et de punch. Les turpitudes subies par nos geeks au lycée étaient pourtant LE sujet à ne pas rater tant il fait partie de ce qu’ils sont devenus aujourd’hui.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link