The Big Bang Theory – The Work Song Nanocluster (2.18)

Penny en a marre d’être serveuse et se cherche une activité pour gagner un peu plus d’argent. Sheldon décide de l’aider à rentabiliser sa petite affaire de bijoux faits main.

La série continue sur la lancée de l’excellent dernier épisode, et réunit dans cet épisode les deux personnages qui auront donné à la série un nouveau ressort comique dans cette saison 2, j’ai nommé Sheldon et Penny. Les situations entre eux deux prouvent à ceux qui en doutaient encore leur potentiel comique.

La décision de Penny de vendre des bijoux faits main pour se faire un peu d’argent, va rapidement être prise en main par Sheldon pour rationaliser cette entreprise. Forcement, cela va rapidement dégénérer, transformant la fabrication artisanale en travail à la chaine avec cadence de production et site internet pour vendre dans le monde entier.

On touche là à la grande force de cette saison 2, Penny et Sheldon sont fait pour être ensemble, à chaque fois leur duo provoque des répliques des plus drôles et fait complètement oublier Leonard qui devient de plus en plus leur sidekick. Il faut dire que les deux font fort, rien qu’avec leur chanson pour rythmer la fabrication des barrettes ils atteignent des sommets.

Après l’implication de Sheldon, forcément les garçons vont s’y mettre aussi, ce qui fera monter encore d’un cran le niveau comique. Tout cela nous donne à nouveau un épisode plutôt bien équilibré, avec de nombreuses répliques percutantes telles que :

– Penny: « How are flower barrettes going to appeal to men? »
– Wolowitz: « We add Bluetooth. »

(pour les non anglophones : Penny : Comment les barrettes à fleurs peuvent elles intéresser les hommes ? Wolowitz : Ajoutons y le bluetooth)

En parallèle, Sheldon devant l’énorme travail qui les attends, devient accro au café, c’est complètement anecdotique, mais vous vous doutez que ça provoquera chez le homme déjà légèrement perturbé, des réactions hilarantes.

avatarUn article de .
1 commentaire