The Big Bang Theory – The Zarnecki Incursion (4.19)

Sournoisement dépossédé de son personnage de World of Warcraft, Sheldon rassemble ses troupes pour partir en quête du vil scélérat et de son butin.

Peut-être tenons-nous là l’épisode le plus abouti de la série, et tant pis pour la modération. En plus de sa richesse inouïe, jonglant habilement entre une intrigue amoureuse en cours et un regard à la fois tendre et hilarant sur l’univers geek, il se permet d’offrir une qualité de dialogue rarement aussi constante. Le postulat de départ est simple, mais sent déjà très bon de par le nombre de possibilités offertes.

Loin de prendre toute la place comme il en a trop souvent l’habitude, le volé appelle donc le groupe autour de lui. L’analogie avec  une troupe de vengeurs pas franchement masqués et le décalage avec la réalité tiendra bon tout le long de l’épisode, jusque dans les deux voitures, Chevauchée des Walkyries en avant. Cette volonté de persister dans un univers imaginaire tout en étant sans cesse contré par un réel imbattable fait l’une des très grandes forces de cette quête menée finalement à bien. Geeks jusqu’au bout des ongles et de leur Bat’Leth, arme traditionnelle des Klingons, l’instinct tout entier des garçons est tourné vers un lyrisme fait de nains adolescents ou de farouches guerrières.

La série aura eu bien du mal cette saison à gérer sa panoplie grandissante de personnages intégrés au casting de base. Ici Amy et Bernadette sont discrètes, mais efficaces, chacune assumant le rôle modeste qui leur est donné, même si on ne peut s’empêcher de penser qu’une ivresse de l’amie de Sheldon mériterait un peu plus de scènes. Les circonstances font que l’action se centre presque complètement sur les garçons ici, mais les retrouvailles de fin avec Penny sont assez habiles. À la fois par les sous-entendus pas franchement discrets de la jeune fille, mais aussi par son intégration définitive au groupe. Elle note les transformations subies par Leonard et feint d’oublier sa propre métamorphose, apportant à ses amis un coup de pied bien concret qui leur manque systématiquement.

L’autre grande intrigue, plus camouflée, mais ultra-présente, est bien sûr l’avancée de la relation entre Priya et le scientifique, tout entière apparemment dirigée vers un échec. La jalousie de Penny n’est désormais plus un secret, la dernière scène est d’ailleurs une jolie métaphore sur la montée de la tension entre les deux femmes, dont pas un étage ne nous est épargné. L’apparente répulsion de la jeune Indienne pour l’univers tant chéri par son petit copain, en même temps que l’assimilation de plus en en plus nette de Penny au même univers est d’ailleurs un indice assez parlant.

Cette quête de matériel invisible aura donc permis à la série de déclamer un bien joli discours. Elle montre ainsi qu’elle n’est jamais aussi séduisante que lorsqu’elle déploie toutes ses spécificités. Mêlé à une intrigue amoureuse des plus banales, le rapport des garçons au réel fait imploser tous les codes de la sitcom traditionnelle.

Tags : The Big Bang Theory moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link