Cet article couvre les évènements se déroulant dans l’épisodes 9 de la saison 4 de The Blacklist.

Cette saison 4 de The Blacklist n’a pas été une grande réussite jusque-là. La faute à Kirk qui n’était définitivement pas à la hauteur de ce que l’on pouvait en attendre. Il a été une piètre source d’informations pour aider le développement de la mythologie et son départ est largement sans conséquence.

Nous revenons donc avec l’épisode 9 qui a pour mission de relancer la machine. C’est ce qu’il fait, dans une certaine mesure. N’espérez pas des éclaircissements sur ce qui est arrivé à Kirk, Reddington encourage tout le monde à simplement se tourner vers le futur. Faisons ça.

L’avenir est donc… vers un retour à la normale. Red appelle avec une nouvelle affaire, le FBI enquête. La formule reste la même et elle est ici efficace — ce qui est de moins en moins le cas avec toutes les histoires parallèles qui viennent parasiter l’ensemble.

Le twist de cette reprise est que l’attention est justement réellement portée sur le FBI et, plus précisément, sur Samar. Celle-ci est relativement malmenée dans cette saison 4. Les scénaristes de The Blacklist ne savent visiblement pas trop comment la positionner au sein de l’équipe et, d’une certaine manière, ils trouvent ici un moyen d’aborder le problème.

Samar est en effet prise entre le FBI et le Mossad. Question allégeance, on revient sur un territoire déjà fréquenté, mais l’idée est que Samar se retrouve à devoir choisir ce qu’elle veut pour la suite. Concrètement, elle restait dans la série ou non, une porte de sortie lui était offerte. En toute honnêteté, contempler la possibilité d’un départ n’est pas désagréable.

Cela dit, il n’est pas réellement question de bousculer les choses, plus de réaffirmer la place de chacun dans le show. De ce fait, Red est de nouveau en recul. Une fois qu’il a lancé tout le monde à la chasse aux terroristes, il évolue de son côté, travaillant sur une affaire personnelle qui finira par renforcer toujours plus la volonté des scénaristes à ramener The Blacklist à un statu quo familier.

À ce même niveau en saison 3, la série s’est retrouvée à nous offrir du remplissage en attendant le mariage de Liz et la naissance de sa fille. C’est globalement une des parties les plus oubliables du show dans son ensemble. Il serait bien que cette volonté de revenir à l’affaire de la semaine comme on l’abordait il y a deux ans de cela ne mènera pas au même résultat.

Cela dit, puisque cette saison 4 entrera en pause à la mi-février pour passer le relai à The Blacklist : Redemption, on peut espérer que les épisodes qui viennent seront justement là pour préparer le terrain pour le lancement du spin-off.

En attendant, cette reprise servait à remettre les choses à plat et le fait avec Red et Liz qui restent relativement en retrait. Peut-être est-ce un signe que la partie FBI retrouvera sa place légitime dans la série. À moins qu’il ne soit vraiment question que gagner du temps en attendant quelque chose de plus substantiel. On devrait rapidement le découvrir.