Que vaut The Crossing, la dernière série SF d’ABC ?

14 Mai 2018 à 15:00

Dès qu’une série conceptuelle fait son apparition, elle est présentée comme étant la nouvelle Lost — un phénomène encore plus accentué lorsque l’on se trouve sur ABC, comme c’est le cas avec The Crossing.

Cette création de Dan Dworkin et Jay Beattie nous entraine à Port Canaan, une petite ville tranquille de pêcheurs où il ne se passe pas grand-chose jusqu’au jour où des dizaines de corps échouent sur la plage. Au total, 47 survivants seront repêchés et pas la trace d’un accident majeur en vue.

Jude Ellis, le shérif local (Steve Zahn) qui tente de se reconstruire une nouvelle vie dans cette bourgade après avoir traversé une période houleuse dans son existence, se retrouve à faire équipe avec l’agent fédéral Emma Ren (Sandrine Holt) pour élucider le mystère.

Il ne leur faut pas longtemps pour apprendre que les survivants sont en fait des réfugiés venant de 150 ans dans le futur. Ils fuient une guerre où un groupe composé d’êtres génétiquement modifiés connus sous le nom d’Apex ont pris le contrôle.

Série à mystères, The Crossing ne tarde pas à multiplier les interrogations pour mieux lever le voile au fil des épisodes sur l’origine et les motivations des survivants. Surtout, l’équipe créative cherche au départ à utiliser la situation comme un prétexte pour dresser un parallèle évident avec la crise des migrants.

Pour le coup, l’arrivée des réfugiés à notre époque est l’évènement qui est traité avec le plus d’attention. Des efforts louables sont produits pour dépeindre, avec des raccourcis, comment les forces de l’ordre font face avec leurs moyens et les limites hiérarchiques qui vont avec à un afflux de population imprévu. Entre recherche de sécurité (pour la population locale et les nouveaux arrivants) et de contrôle (de l’information et de la situation), The Crossing se révèle être une série sans une once de subtilité, mais avec de bonnes intentions.

Il est cependant immédiatement évident que le concept n’a pas été pensé jusqu’au bout. Avec les yeux rivés sur le parallèle social moderne, les scénaristes ont délaissé leur composante SF au point d’en oublier que le futur implique des évolutions socio-économico-politiques et plus encore qui sont ici inexistantes. Le langage, la mode, les coiffures, les coutumes, la technologie. Rien de tout cela n’a d’importance. Qu’il s’agisse de survivants ou de ceux dans le présent.

Qui plus est, les scénaristes s’éloignent progressivement de leur sujet phare pour tomber dans des classiques du genre, préférant à ses problématiques sociales le mystère futuriste et une dose de conspirationnisme ennuyeuse au possible. Plus la saison avance et plus l’équipe use de rouages narratifs classiques sans chercher à se distinguer. Les flashbacks s’invitent un peu trop au point de casser le rythme général de l’intrigue et de ne venir que confirmer ou soutenir des informations qui pouvaient nous arriver différemment. Explorer le passé a du sens si celui-ci vient ajouter une plus-value et ce n’est pas continuellement le cas.

On se retrouve dès lors face à un concept à moitié pensé qui séduit par son potentiel, mais ne peut tenir la distance en étant déjà atrophié par un manque de réflexion évident. L’ensemble est qui plus est affaibli par l’esthétique ABC, The Crossing suivant les codes visuels propres aux drames du network et se voit ainsi dépouillé d’une chance de s’affirmer sur un plan technique.

Au fond, The Crossing prend la forme d’une opportunité manquée. Sur papier, le concept n’était pas foncièrement mauvais, bien que loin d’être percutant. L’exécution pouvait faire toute la différence et l’ensemble est tristement ordinaire malgré quelques bonnes idées. La série est alors une autre de ses créations un brin conceptuelle qui n’arrive pas à donner pleinement corps à son univers pour fonctionner.


La diffusion de cette saison de The Crossing n’est pas encore terminée, mais ABC vient d’annoncer l’annulation de la série qui ne connaitra pas de saison 2.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link