The Deuce : Sex & ’70s City (pilote)

11 Sep 2017 à 15:00

Si l’on devait chercher une bonne raison de célébrer HBO, le fait que la chaine continue à commander des séries à David Simon malgré leur faible succès populaire en serait certainement une. Revoilà le créateur de The Wire et Tremé à la tête d’un nouveau show qu’il a développé avec George Pelecanos, un de ses collaborateurs réguliers.

The Deuce se veut être une chronique sur la légalisation et la montée de l’industrie pornographique à New York durant les années 70. Tout un programme que l’on ne pourrait pas deviner en regardant le pilote.

À l’image de The Wire, une fois que l’on a terminé le premier épisode, on ne sait pas véritablement où l’histoire veut aller. Concrètement, nous suivons Vincent « Vinnie » Martino (James Franco), un barman qui accumule les jobs pour faire vivre sa famille qu’il ne voit pas vraiment. Il galère et il n’est pas le seul.

En effet, ce pilote de The Deuce s’affaire à mettre en place une large galerie de personnages. On a les proxénètes comme C.C. (Gary Carr) et Larry Brown (Gbenga Akinnagbe) ; une jeune prostituée nommée Lori (Emily Meade) qui arrive tout juste du Minnesota ; une autre qui se fait appeler Candy (Maggie Gyllenhaal) qui est une fière indépendante ; Abby Parker (Margarita Levieva) qui est une étudiante qui s’ennuie un peu ; l’officier de police Chris Alston (Lawrence Gilliard Jr.) ; et plus encore qui vont et viennent dans ce New York de 1971.

Là où Vinyl nous montrait la ville de façon colorée et avec beaucoup d’énergie, The Deuce se veut plus sobre. D’ailleurs, si la série musicale de HBO et I’m Dying Up Here sur Showtime ont choisi de se définir en grande partie par le prisme de la pop culture des ‘70s, la création de Simon et Pelecanos se montre relativement discrète de ce côté et cela est rafraichissant.

De pus, même si ce long premier épisode (pratiquement une heure et demie) ne fait pas dans le clinquant, il n’en reste pas moins divertissant. Comme toujours avec ces scénaristes, c’est une histoire à dimension humaine qui prime et cela n’empêche pas l’humour et les émotions, bien au contraire.

Concrètement, le principal problème de cette introduction est qu’elle fait un travail assez pauvre pour dessiner les grandes lignes narratives du show. Elle ne fait que poser le décor et les nombreuses personnes qui naviguent dans celui-ci en cherchant un moyen d’améliorer leur existence. En soi, ce n’est pas un mauvais angle, mais pour donner un élan à l’ensemble, il manque une véritable accroche.

On pourrait dire que celle-ci est simplement l’équipe créatique et le casting. Cependant, The Deuce aura probablement besoin de plus que cela pour convaincre ceux qui ne sont pas déjà des adeptes de David Simon et qui savent que leur patience sera certainement amplement récompensée en bout de course – voire avant.

Ce premier épisode présente donc des choses intéressantes, mais il faudra attendre pour découvrir si cette approche honnête et peu glamour de l’histoire de l’industrie du sexe des ‘70s a vraiment la capacité de délivrer ce que l’on peut en espérer.

Déjà publié à la fin du mois d'aout, cet article est aujourd'hui remis en avant à l'occasion du début officiel de la diffusion de The Deuce sur HBO et sur OCS (le lundi soir).

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link