Simon et Sterling tentent de retrouver Sophia pour la stopper ; Vicky et Sean suivent la seule piste qu’ils possèdent. Le vaccin fait son effet, et Martinez revient à lui, mais Jarvis n’a pas encore dit son dernier mot. Sophia met son plan à exécution.

La saison (et la série) s’approche de sa conclusion avec cet avant-dernier épisode qui se charge de mettre en place les derniers éléments pour mener tout le monde vers une destination bien précise.

Simon et Blake convergent vers Vicky et Sean pour donner le jour à une collaboration particulièrement tardive. Après le passage au supermarché, il faut admettre que les options pour Sean et Vicky se révélaient plus que limitées. Il apparaît ainsi plutôt logique que la série réunisse les opposants à Sophia pour leur fournir plus de poids. C’est surtout utile pour Vicky, qui trouve dans l’association avec Sterling et Simon la possibilité de s’éloigner de Sean. Ce dernier retrouve quant à lui Leila, nouvelle convertie à l’action (c’est ce qu’on appelle l’instinct de survie) pour nous offrir un échange sentimental présent pour ralentir le rythme. Ils sont sur les traces de Sophia, mais pas trop vite quand même …

The Beginning of The End veut d’ailleurs faire monter la pression, mais seule la scène d’ouverture possède une certaine force narrative. Ce n’est pas la première fois au cours de cette saison qu’un épisode nous offre son meilleur moment dans ces 5 premières minutes. Quoi qu’il en soit, Sophia est déterminée à éliminer l’espèce humaine, se justifiant par la nécessité de survie et la bonne et classique excuse du « nous étions là avant ». Les documents en possession de Sean contiennent apparemment des informations sur l’histoire du peuple de Sophia, mais on peut aisément imaginer que c’était une direction que l’équipe créative voulait explorer dans la seconde saison. Avec un épisode restant, le temps restant se doit d’être entièrement consacré vers la menace ; celle-ci peine d’ailleurs à intéresser.

Les obstacles ne se font pas trop sentir pour Sophia, et en fait, l’adversaire est bien plus mis à rude épreuve. Le Président reprend enfin conscience, mais dans un moment de logique étonnante, ne va pas péter le feu ! Une façon pour Jarvis de pouvoir conserver sa position plus longtemps – et étaler le faux suspense jusqu’au prochain épisode.

The Event tire donc quelque peu en longueur avec The Beginning of The End ; le titre dit pourtant exactement de quoi il retourne pour la série, mais ce n’est pas pour cela qu’elle parvient à se montrer plus audacieuse. On peut espérer que le dernier épisode se montre quant à lui plus enthousiasmant.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire