Après le récent succès de Thomas, le Président Martinez est décidé à se montrer ferme. Sophia et Michael cherchent à apporter leur aide après avoir appris que Thomas voulait voler de l’uranium.

La reprise de The Event s’était chargée de fournir les nouvelles directions de cette seconde partie de saison, et Turnabout nous confirme cette tendance très action/invasion, tout en cherchant à fournir un objectif précis à Sean.

Ainsi, nous avons clairement deux camps : ceux pour Thomas et ceux pour Sophia. Le Président et finalement les humains semblent plus pris en sandwich entre cette guerre de pouvoirs et d’intentions que véritablement capables à ce stade d’avoir une influence – positive ou négative. Cette scission est illustrée par le conflit existant entre le couple chez qui Leila se trouve, son père se devant de remplir sa part du marché auprès de Sophia avant toute autre chose.

Le boulot est plus compliqué pour Sophia et ses alliés, car la plupart, à la différence de ceux travaillant pour Thomas, n’agissent pas à découvert, à l’image de Simon. Pour le coup, il n’est pas trop étonnant qu’elle perde tout doucement le contrôle, malgré sa bonne volonté. Celle-ci s’incarne dans sa tentative d’apporter son aide au président. Les derniers évènements ont permis de fournir à Sterling une vision plus large de ce qui a lieu au sein du peuple non-humains, et il prend alors une position plus modérée alors que l’épisode (de façon bien peu habile) est là pour pousser le Président à faire l’inverse et à prendre les choses en mains – même s’il s’agit alors de le transformer en troisième force impuissante. On peut espérer que cela ne soit pas la direction définitive choisie, et qu’une véritable association avec Sophia voit le jour, de façon à ce que tout le monde puisse agir plus librement et efficacement. Thomas devient de plus en plus compétent avec les épisodes, même si ce dernier nous tient assez éloignés de son orchestration dans le but d’y insuffler un élément de surprise qui ne prend pas vraiment.

En parallèle, Sean est sur la route. Si l’opposition Sophia/Thomas a pris le dessus, il nous reste quand même Dempsey dans la nature – et ses expériences sur les petites filles. Où tout ceci se place dans le grand schéma de l’histoire ? Pas de réponses, mais envoyer Sean dans cette direction est alors la possibilité de peut-être donner un minimum de crédit à tout ce qu’il a dû traverser au cours de la première partie de saison. Malheureusement, cette mise en place est ratée d’un bout à l’autre. Pas une scène avec Sean ne sonne juste, tout est mal articulé et présent pour nous faire comprendre son état d’esprit et pourquoi il replonge tête la première dans les ennuis.

Cet épisode de The Event s’inscrit assez bien dans l’esprit de la reprise. Les retournements de situations ne surprennent pas, mais le rythme parvient à être maintenu – malgré des scènes dispensables parsemées dans l’épisode.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire