Sterling poursuit son investigation pour prouver la responsabilité de Jarvis dans la tragédie qui touche le Président. Sofia donne l’ordre à Michael d’éliminer l’un des siens, alors que sa fille le pousse à changer de position. Sean et Vicky tentent de débusquer la personne transportant le virus avant qu’il ne soit trop tard.

La santé du Président Martinez s’empire jusqu’à ce qu’il tombe dans le coma, alors que Jarvis prend sa place dans le bureau ovale. Maintenant, la question qui se pose est bien entendu comment Martinez va être soigné, et cet épisode de The Event déplace ses premiers pions dans cette direction.

La série s’approche de sa fin de saison (et de vie), et son rythme de croisière parait quelque peu imperturbable. Chaque épisode offre maintenant sa dose d’actions et de rebondissements entrecoupés de scènes servant à s’arrêter furtivement sur ce qui anime réellement les protagonistes. Il n’y a pas grand-chose, car Sofia, Sean, Vicky ou Leila nous jouent la même musique depuis plusieurs épisodes maintenant.

À la Maison Blanche, Sterling obtiendra des indices qui l’orientent sur la place de Jarvis dans ce qui est arrivé à Martinez, mais l’impatience l’éloignera aussi de sa position de pouvoir. Rien de surprenant, car Blake semblait pied et poings liés et que sa passivité n’aidait aucunement l’histoire. De même, la position de pantin de Michael vis-à-vis de Sofia (bien que moins prononcé que Jarvis) se doit d’être détruite pour qu’il puisse influer sur les évènements. Encore une fois, Sofia nous fait le refrain des difficiles, mais nécessaires décisions à prendre. Depuis que The Event a recentré toute son attention sur la destruction de l’espèce humaine, le personnage a gagné en conviction, mais semble aussi avoir perdu en prestance. Enfin, Michael intervient enfin pour le bien de sa fille et de Simon – tout particulièrement pour ce dernier, qui reste un des protagonistes avec encore une bonne dose de charisme et de ressources.

Les plans de Sofia ne seraient en tout cas pas aussi contrariés si Vicky et Sean ne persistaient pas à mettre un terme à ce qui se passe – bien que les deux ne savent au fond quasiment rien et que leurs adversaires n’ont pas vraiment connaissance de leur existence. Qu’importe, Sean fonce toujours tête baissée. L’improvisation sur le tas s’impose et justifie à elle seule les échecs que le duo rencontre.

Ainsi, quelques protagonistes convergent vers le Président Martinez dont la sortie du coma (et de l’hôpital) mettrait de nouveau des bâtons dans les roues à Sofia. En attendant que cela arrive, c’est Sean et Vicky qui se chargent d’empêcher que le plan puisse être mis en pratique. Il n’y a pas de quoi être rassuré, mais comme la série l’a expliqué, Sean est un homme qui a de la chance ! En tout cas, la survie de l’espèce humaine repose en partie sur ses épaules …

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire