Quand une médium dit à Belle qu’elle est déjà sortie avec l’homme qu’elle doit épouser, cette dernière fait une liste pour trouver le bon. Seulement, elle n’a qu’un an, ou elle ne se mariera pas.

The Ex List est une nouveauté du vendredi sur CBS, soirée réputée pauvre en spectateurs, et en partie à cause de ce fait, souvent pauvre en qualité. C’est un peu le rendez-vous à destination d’un public avant tout féminin, à l’exception peut être de Numb3rs, compromis entre l’homme et la femme pour conclure la soirée. Habituellement, c’est ABC qui vise donc la femme, mais bon, un jour dans la semaine, CBS fait de même.

Nous voilà donc à suivre Bella qui apprend qu’il ne lui reste plus qu’un an pour se marier, autrement, cela n’arrivera jamais. Bon, on passe sur l’aspect légèrement superficiel du pitch de base. Après tout, il faudrait quand même être sacrément hypocrite pour dire que la jeune femme de notre société ne souhaite pas trouver son homme idéal et lui mettre la bague au doigt. Par contre, si vous êtes comme Bella, votre cerveau s’est arrêté de fonctionner au moment où cette phrase a été prononcée. La question qui vient à l’esprit est : demande lui si tu vas quand même finir avec quelqu’un ! Oui, car bon, c’est quand même pour la soirée d’enterrement de vie de jeune fille de sa sœur, on ne va pas lui demander de pointer du doigt l’aspect complètement vieux jeu de l’idée. Elle veut trouver le bon, on la comprend un peu, mais cette idiote ne capte pas. Le mariage, ce n’est pas obligatoire. La voyante, elle ne dit rien là-dessus.
Non, tout ce que retient Bella, c’est qu’elle a un an pour trouver l’homme de sa vie, avec qui elle est déjà sortie, ou pas de mariage. Mon dieu, le drame ! Il faut qu’elle regarde les signes et c’est là qu’elle se retrouve a renouer contact avec Johnny Diamont (Eric Balfour) mauvais chanteur et musicien, qu’elle a largué le jour de son anniversaire (à lui, pas à elle).

Jusque-là, c’est sympa. Rien de quoi s’enthousiasmer, mais on a vu plus mauvais. Seulement, elle a un an la fille, faudrait que quelqu’un lui dise que même en se basant sur le soleil et tout, les jours ne sont pas illimité. Car nous restons durant tout l’épisode sur le cas de Johnny, et cela en devient longuet, rendant le tout bien moins agréable, et beaucoup plus chiant. Surtout que l’homme de sa vie, il y a de fortes chances que ce soit le seul ex régulier du casting. Je dis ça, je ne dis rien, surtout qu’à l’arrivée, une fois que c’est fini, on s’en fout. On ne s’intéresse pas aux amis de Bella (dont l’histoire est très mauvaise), on s’attache à peine à l’héroïne, et rien ne pousse à vouloir y revenir. Alors certes, si on tombe par inadvertance dessus, que l’on est fatigué, et que ce soit là, il n’y a vraiment, vraiment rien d’autre et qu’on n’a pas envie de lire ou toute autre activité de remplacement, ou pourra toujours regarder. Mais, autrement, The Ex List ne réussit pas à motiver.