The Exes – Pilot (1.01)

2 Déc 2011 à 8:16

Stuart est fraichement divorcé et son avocate, Holly, l’aide à se loger dans l’appartement qu’elle loue à Phil et Haskell, deux autres de ses clients. Stuart rencontre des difficultés à aller de l’avant et il ne semble pas en position de recevoir de l’aide de la part de ses nouveaux colocataires qui préfèrent rester distants.

TV Land frappe encore avec une nouvelle comédie que la chaine a décidé d’associer avec son hit, Hot in Cleveland. Ce choix stratégique apparait rapidement comme étant des plus logiques étant donné que The Exes est plus ou moins un clone de son lead-in, mais au masculin.

L’histoire se centre sur trois hommes qui se retrouvent à habiter ensemble et qui découvrent une nouvelle façon de vivre, puisqu’ils sont à présent célibataires. Leur logeuse n’est autre que leur avocate qui les utilise clairement pour compenser certains manques flagrants – qui seront d’ailleurs explicités dans ce pilote.

Tout commence avec l’introduction de Stuart à ses deux colocataires, Phil le séducteur et Haskell le weirdo. Stu a du mal à accepter que son mariage soit terminé et ce premier épisode est donc là pour l’aider à changer ça. Dans le processus, ses deux nouveaux amis vont également se voir offrir l’opportunité de gérer quelques-uns de leurs problèmes – en très petite quantité tout de même.

La formule est simple et éculée comme ce n’est pas permis, mais la chaine a le mérite d’y plonger une fois de plus des vétérans du genre pour rendre l’ensemble un minimum attrayant. C’est ainsi que l’on retrouve Donald Faison, Kristen Johnston et son ancien collègue de 3rd Rock from the Sun, Wayne Knight, et également David Alan Basche que l’on connait bien même si, contrairement aux autres, il n’a jamais été au générique d’un hit.

L’avantage d’avoir une distribution d’acteurs expérimentés, c’est que tout le monde est relativement à l’aide avec le format et ses contraintes. Cela dit, ce n’est pas suffisant pour éviter à The Exes d’être d’une platitude confondante. Ça n’arrive pas comme une surprise, après tout, TV Land a décidé de ne rien révolutionner, et fait tout pour y parvenir. Au moins, le niveau de la production apparait légèrement supérieur en comparaison avec les précédentes nouveautés de la chaine.

Au final, The Exes délivre exactement ce qu’on pouvait attendre d’une série associée à Hot in Cleveland. L’humour n’est pas réellement efficace, mais le visionnage se fait sans douleur. Le casting tient la route et s’installe confortablement dans un show aussi inoffensif qu’anecdotique.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link