The Fall, saison 2 : Ce n’est pas un monstre, juste un homme

The Fall saison 2 avec Gillian Anderson

10 jours ont passé depuis le coup de téléphone entre Stella et le tueur, mais aucune avancée concrète n’a pu être faite dans l’investigation. Stella décide d’aider l’une des victimes à se remémorer l’attaque alors que Paul, de son côté, entreprend de revenir sur Belfast.

Les séries britanniques ont toujours eu tendance à privilégier la représentation d’une réalité sans fard. Cette particularité amène donc régulièrement un sentiment d’opacité et une forte composante anxiogène dans les œuvres anglaises, la seconde saison de The Fall ne faisant pas exception à la règle.

La série reprend quelques jours après la fuite de Paul et de sa famille en Écosse, où les choses sont loin de s’être arrangées pour le père de famille. Sa femme, malgré les œillères qu’elle a décidé de porter, est consciente que quelque chose de bien plus important est en jeu et choisit de repartir avec ses enfants à Belfast. Ces quelques jours loin de l’action incitent le tueur à reprendre lui aussi le chemin de la maison afin de continuer le jeu du chat et de la souris avec la police, mais surtout avec Stella.

La capacité des créateurs à rendre glauque la moindre parcelle de vie de Paul est amenée à sa plus forte intensité lorsqu’il reconnecte avec la jeune Katie Benedetto. Leur relation, déjà hors-norme, devient de plus en plus malsaine et nous entraine à notre corps défendant dans la psyché fragile et incomprise d’une adolescente perturbée en mal d’attention. Le jeu d’Aisling Franciosi est impressionnant de maturité et arrive à faire monter la pression à chaque épisode.

La pression est aussi exacerbée lorsqu’il s’agit du devenir du personnage de Rose Stagg, mère de famille qui avait accepté de dresser un portrait-robot pour la police après avoir subi une attaque quand elle était jeune. Son enlèvement soulève de nouvelles questions sur l’état d’esprit de Paul amenant les forces de l’ordre à fouiller son passé pour essayer de mieux cerner ses sentiments et expliquer ses passages à l’acte. Jamie Dornan dans son rôle aux mille nuances est toujours atrocement aussi convainquant.

La résolution de la disparition de Rose qui avance à petits pas tend également à menacer l’état émotionnel de notre héroïne. Car un arc narratif d’importance s’étend sur ces 6 épisodes : la descente aux enfers des femmes qui ont croisé le chemin de Paul Spector. C’est clinique et douloureux, mais c’est aussi ce qui fait de The Fall une série de qualité.

Enfin, cette deuxième saison ne serait rien sans l’excellent travail de comédienne de Gillian Anderson qui joue avec justesse son personnage de femme glacée, toujours en représentation devant les autres. Au fil des épisodes, cette carapace de professionnelle endurcie se fissure peu à peu et l’image d’une femme aux pieds d’argile se dessine lentement, surtout lorsque son journal intime devient public. Autre trait de caractère bien assumé : Stella ne se dévoile qu’au contact de personnalités qu’elle perçoit comme sexuellement intéressantes, opérant alors une transformation dans sa gestuelle et sa posture, comme si elle chassait.

Ainsi, son attitude change progressivement avec le docteur Reed Smith, interprétée par Archie Panjabi (The Good Wife) lorsqu’elle commence à entrevoir la possibilité d’une relation physique. La même attitude peut être observée avec le détective Tom Anderson qui d’une manière un peu détournée représente le côté sain du tueur engendrant une sexualité débridée en toute sécurité. Le travail d’interprétation de Gillian Anderson reste donc impeccable d’un bout à l’autre de la saison. À ses côtés, Colin Morgan en jeune détective tient la distance et étonne par son jeu, nous délivrant une prestation de qualité bien loin des mimiques que la série Merlin lui offrait.

Cette deuxième saison de The Fall continue ainsi le travail dûment mené l’année passée et permet aux scénaristes d’approfondir la psyché de chaque personnage. Cette danse macabre entre Stella et Paul nous confronte à la noirceur de l’âme humaine et atteint son paroxysme lors de leur confrontation. La fin sanglante du dernier épisode pourrait être une conclusion en soi, même si devant l’excellent travail d’interprétation des comédiens, on ne peut qu’attendre leur retour pour une saison 3 — qui a depuis été confirmé.

Déjà publié en janvier 2015, ce bilan de The Fall saison 2 est remis en avant à l’occasion de sa diffusion sur NRJ 12, qui la diffuse directement après la première, soit dès ce jeudi 04 à 23h15. Elle est aussi disponible en DVD.
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link