The Flash : Le retour du Reverse-Flash (2.11)

The-The Flash : Le retour du Reverse-Flash (2.11)-saison-2-episode-11

Cisco décide d’apprendre à maitriser son pouvoir pour retrouver Zoom, et découvre qu’Eobard Thawne est de retour. Joe annonce à Iris que Francine n’a plus longtemps à vivre. Caitlin cherche le doppelgänger de Jay dans le but de lui sauver la vie.

En regardant ce nouvel épisode de The Flash, on pourrait croire que les scénaristes ont pris un retard fou et doivent courir pour rattraper le temps perdu. Nous n’en sommes pourtant qu’au onzième épisode qui est marqué par le retour de Reverse-Flash.

Qui dit Eobard Thawne, dit histoire de voyage dans le temps. Un sujet qui a toujours besoin d’espace pour être mis à plat, ne serait-ce que pour être un minimum cohérent. Personne n’ayant pris le temps de poser les bases des règles régissant le voyage dans le temps dans The Flash, l’équipe créative rencontre des difficultés à bien articuler les évènements et les rendre fluides. Pour ne pas aider, ils sont noyés au milieu de multiples autres intrigues.

Il n’est même pas étonnant de constater que dans The Reverse-Flash Returns, Harrison Wells est celui qui tire son épingle du jeu. Que ce soit dans sa relation avec Cisco ou son pragmatisme, le personnage s’impose comme le plus censé et le plus solide de la série. Il est là pour tenter de fournir des explications – en accord ou non avec ce qui s’est passé avant dans le show – qui nous renvoie bien évidemment aux grands moments de la saison 1 – lorsqu’Harry/Eobard était à son sommet.

Matt Letscher se retrouve inexorablement dans l’ombre de Tom Cavanagh, les deux acteurs ayant interprété le fameux Reverse-Flash. Le premier rendosse donc le costume pour l’épisode, héritant d’un matériel étrangement faible malgré un point de départ intéressant. Le Eobard Thawne qui est arrivé à la fin du précédent épisode et un Eobard Thawne qui n’a pas encore tué la mère de Barry, ni fait tout ce qu’il a fait durant la première saison de la série. Une belle histoire de boucle temporelle est au cœur de The Reverse-Flash Returns. À l’exception d’Harry néanmoins, personne ne s’arrête suffisamment longtemps pour réfléchir à ce que cela implique et comment véritablement désamorcer la crise.

Cela aurait demandé à Barry d’allumer son cerveau, ce qu’il  ne fait pas beaucoup en ce moment, cette pauvre Patty payant le prix de son besoin de dissimuler sa véritable identité pour protéger ses proches. Comme si cela changeait vraiment quoi que ce soit. Le scientifique ne brille pas par sa logique, mais il n’est pas le seul à souffrir d’incohérences sous la plume des scénaristes. Pour le coup, le départ de Patty parait tirer en longueur, venant ressasser une problématique déjà explorée, si ce n’est que pour l’occasion la jeune femme est redevenue une flic compétente.

Avec le retour du Reverse-Flash et le départ de Patty, The Flash voulait nous parler du sacrifice de son héros. Celui-ci n’est pas nouveau et ne fait qu’encombrer un épisode qui part dans toutes les directions possibles sans parvenir à vraiment faire son point. À une exception près, tout de même : Iris. Même s’il est difficile de ne pas avoir le sentiment que l’histoire de la famille West est là pour boucher un trou, Francine et Wally profitent de la présence d’Iris pour prendre du relief et sortir de leur rôle manichéen. L’émotion n’est pas aussi forte que voulu – cela aurait dû être développé sur plusieurs épisodes pour commencer pour que cela soit le cas – mais l’ensemble fonctionne à son échelle.

Le problème, au-delà du peu de temps consacré à cette partie, est que The Reverse-Flash Returns possède un montage à la qualité hautement discutable qui nous fait enchainer les scènes avec un manque de fluidité certain. La narration est saccadée, on passe d’un personnage à un autre sans grande logique.

Au milieu de tout cela, on pourrait presque oublier Jay et Caitlin malgré la sympathie que le duo suscite. Cela ne signifie pas pour autant qu’il n’y a pas d’intérêt, mais juste que l’épisode les coince entre deux autres scènes plus importantes – mais pas forcément mieux écrite. Bien que la conclusion est la même que la précédente, il va de soi qu’apprendre le nom de son double n’est pas censé être anodin. En tout cas, dans l’histoire du comic book, cela ne l’est pas…

Dire que The Flash se prend les pieds dans le tapis avec cet épisode n’est pas tombé loin. En faisant beaucoup trop en un laps de temps trop court, rien ne bénéficie de l’espace nécessaire pour être correctement développé et avoir l’impact émotionnel recherché. Pourtant, il y avait de quoi faire sur ce plan-là au sein de The Reverse-Flash Returns, que ce soit sur le rapport avec Eobard Thawn, la mère d’Iris, la santé de Jay ou encore le départ de Patty. Il est donc important pour The Flash de ralentir un peu, ne serait-ce que pour remettre de l’ordre dans ses idées pour mieux repartir.

Vous aimez The Flash ? Vous pouvez retrouvez la série en DVD et Blu-ray ainsi que des produits dérivés sur Amazon.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link