The Flash : Joyeux Noël et Bonne Vengeance à Central City (2.09)

9 Déc 2015 à 12:03

The Flash - Saison 2 Episode 9

Mark Madon est de retour et il libère de prison James Jesse et Leonard Snart pour l’aider à tuer The Flash. Mardon étant responsable de la mort de son père, Patty est prête à tout pour l’abattre à son tour. Iris révèle à Joe qu’il a un fils.

Après toute l’agitation du cross-over, c’est le business traditionnel qui reprend le dessus dans The Flash qui en profite pour célébrer Noël. Pour l’occasion, on nous offre le retour de plusieurs vilains. Running to Stand Still cherche en effet à nous distraire avec Mark Madon et surtout James Jesse, Mark Hamill étant toujours prêt à en faire des tonnes pour nous amuser un peu.

L’intérêt de l’épisode ne réside cependant pas dans la réapparition d’anciens ennemis motivés à faire tomber le justicier le plus rapide du monde, mais plus dans ce que cela implique pour Patty. La partenaire de Joe n’est pas réellement intéressante au point de mériter d’être à ce point mise au cœur du final de la première partie de cette seconde saison, mais il est plus question de la symbolique de sa vendetta que de sa place dans le show. Cette dernière est quelque peu forcée aux côtés de Barry, car elle semble surtout là pour que l’on évite de reparler du couple Iris/Barry que les scénaristes préfèrent occulter à l’heure actuelle.

Quoi qu’il en soit, avec Patty qui désire se venger, on veut nous parler des sentiments de Barry envers Harrison Wells. Il y a beaucoup de choses qui ont été laissées en suspens quand il est mort et le parallèle créé par l’histoire de la mort du père de Patty permet de tout faire remonter à la surface.

À cela s’ajoute le fait que Joe apprend l’existence de son fils – qui se nomme Wally West, puisqu’Iris insiste à nous le rappeler plusieurs fois afin que l’on comprenne que son frère porte le même nom qu’un personnage du comic book. Joe gère la nouvelle comme on pouvait s’y attendre avec de la colère au départ, puis avec une remise en question et, enfin, en se comportant comme un adulte. Après tout, ce n’est pas pour rien qu’il a été imposé comme étant le « père » dans cette série. Il apporte cette dose de sagesse qui manque aux autres, et il le fait avec quelques larmes. Cela permet de rendre cette introduction de Wally plus légitime, ce qui n’est pas une mince affaire avec son timing.

Puisque c’est Noël, The Flash avait bien besoin de Joe et de ses bonnes paroles sur la famille, le pardon et l’acceptation. La série aurait également pu s’accommoder d’un peu plus de momentum autour du retour de Zoom. Celui-ci est traité de façon secondaire et ne sert qu’à nous expliquer rapidement pourquoi ce puissant ennemi n’en finit pas tout de suite avec Barry. Comme avec l’introduction de Wally West, Running to Stand Still ne fait que poser des bases pour la suite, mais il n’en donne pas assez pour que cela produise des étincelles.

Mark Madon et James Jesse font alors de leur mieux pour compenser, mais ils sont des substituts un peu faibles. On peut d’ailleurs regretter que Snart ne fasse qu’une rapide apparition pour nous expliquer – avant le lancement de Legends of Tomorrow – comment il s’est enfui de prison. S’il était resté un peu plus longtemps, il aurait peut-être peu aidé à rendre plus énergique l’intrigue des méchants de la semaine.

The Flash arrive ainsi au bout de la première moitié de sa saison deux avec une aventure qui passe à côté de plusieurs opportunités qui lui auraient permis d’être plus massive. À la place, c’est la carte émotionnelle qui est privilégiée. Cela fonctionne dans certaines limites. Jesse L. Martin ne déçoit en effet jamais dans le registre et Shantel VanSanten tient la distance, mais cela n’est pas réellement suffisant pour injecter à Running to Stand Still l’énergie qui semble lui manquer par moment.

On peut dès lors espérer que ce qui est introduit ici sera bien utilisé par la suite pour justifier la banalité d’un épisode qui peine à créer l’enthousiasme nécessaire pour nous faire patienter pendant plus d’un mois jusqu’au retour de la série.

La saison 2 de The Flash revient donc sur The CW le 19 janvier 2016.

Vous aimez The Flash ? Vous pouvez retrouvez la série en DVD et Blu-ray ainsi que des produits dérivés sur Amazon.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link