The Flash : Qui est Savitar ? (3.20)

Cette critique de The Flash contient des spoilers. Vous voilà prévenus !

Le précédent épisode de The Flash se terminait avec Killer Frost découvrant l’identité de Savitar. Cela aurait été un bon moment pour nous le révéler, puis passer le suivant à mener progressivement l’équipe à l’apprendre. Au moins, il n’y aurait pas la sensation que tout a été fait pour repousser au plus tard possible une révélation qui n’en était pas une.

Maintenant à sa troisième saison, on peut dire que l’un des défauts créatifs de The Flash est — si on passe toutes ses incohérences liées au voyage dans le temps — sa difficulté à créer un bon rythme narratif. Les scénaristes tardent trop à exposer les secrets et lever le voile sur des mystères qui n’en sont plus.

À l’ère d’aujourd’hui, où les théories circulent si vite, il est important de pouvoir offrir quelque chose de solide si les explications doivent arriver tardivement. Ce n’est pas vraiment le cas dans The Flash, ce qui fait que l’on ne peut qu’être exaspéré par le fait que cela a demandé tant de temps de voir Savitar se révéler. Ce dernier nous l’avait dit lui-même, il est le Futur Flash. La référence faite à Terminator dans cet épisode 20 est un moyen plus qu’explicite de nous dire finalement quel type de scénario on nous offre.

Savitar est donc Barry Allen du Futur. Le temps imparti restant est trop court pour que les scénaristes puissent retourner cette situation à leur avantage. On peut douter qu’ils le veuillent vraiment quand ils considèrent logique que Wally aille passer un peu de temps sur Earth-3 avec sa petite amie alors que sa sœur doit bientôt mourir.

D’ailleurs, Iris est réduite à faire de la figuration, soutenant son rôle d’accessoire scénaristique au service du seul et unique Barry Allen. En espérant qu’elle puisse s’extirper de cette position pour la conclusion, méritant largement plus que ce qu’elle est réduite à faire. Le timing improbable pour gérer la vie sentimentale de Joe West — qui aurait pu être taclé plus tôt — vient aussi soutenir le fait que les scénaristes n’ont pas grand-chose en vérité à nous délivrer.

Ne dénigrons pas néanmoins complètement cet épisode de The Flash. S’il ne peut pleinement satisfaire de par la place qu’il occupe dans la construction de cette saison 3, certains éléments nous rappellent que la série a encore quelque chose à offrir.

Alors que Grant Gustin est peu inspiré en termes de jeu actuellement, Danielle Panabaker s’affirme bien plus dans la peau de Killer Frost. Le combat entre cette dernière et The Flash injecte un peu de fun et d’ambition visuelle, deux éléments qui manquent régulièrement à cette saison.

L’introduction de Tracy Brand (incarnée par Anne Dudek) est également réussie, de par le fait qu’elle se démarque des génies de la série par une modestie rafraichissante. Tracy défie les attentes en étant une femme qui accumule les échecs au point de ne plus croire en elle-même.

HR intervient alors pour lui apporter le soutien psychologique nécessaire et confirmer la place de véritable guide inattendu qu’il occupe. Il n’est pas un génie, mais cela ne signifie pas qu’il est inutile et se révèle être indispensable pour pousser l’équipe dans la bonne direction.

The Flash ne cherche pas non plus à dissimuler ses intentions d’insérer une possible romance entre les deux personnages. Cependant, je resterais sur mes gardes sur la version de Wells qui sera vraiment concernée à l’arrivée par cela, dans le sens où l’on change en général chaque saison.

Au final, l’équipe créative de The Flash est prise à son propre piège. Ce n’est malheureusement pas la première fois que cela arrive, démontrant la nécessite de briser une formule aussi répétitive que peu efficace. Ou pour être plus précise de mettre un terme à des rouages narratifs touchant la mythologie qui n’aboutissent jamais à quelque chose de satisfaisant. C’est trop tard pour cette saison 3, on ne peut alors qu’espérer que les trois derniers épisodes soient divertissants.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link