The Flash : En infiltration (5.13)

6 Fév 2019 à 17:00

La Team Flash travaille toujours à stopper Cicada dans cette saison 5, et les scénaristes à ne pas légitimer leur antagoniste. Cela en devient quelque peu ridicule, alors même que cet épisode 13 nous montre que Barry n’est pas dépourvu de ressources — même lorsqu’il se retrouve sans pouvoirs.

La tendance présentement est à une équipe réduite pour The Flash, à différents niveaux. La présence du super-héros est limitée, au même titre que celle de Snow/Frost ; Joe est toujours absent, comme c’est de nouveau le cas pour Cisco et Cecile. Ce qui pourrait desservir la série aide cependant à recentrer le récit sur ses personnages et ses enjeux — à court et long terme.

Tragiquement, c’est Iris qui aliment le fil rouge de cette saison 5 de The Flash en se lançant dans un travail d’investigation sur Cicada. Que ce soit la partie financière et logistique de son activité ou simplement le job en lui-même, les scénaristes donnent à Iris un matériel faiblard et décousu. Pire encore, cela participe de nouveau à nous montrer un ennemi manquant de prestance et de menace. Arrêter Cicada ne devrait pas être si difficile que cela, avec un peu d’organisation. Ce que ne possède pas Iris, dénuée de tout instinct de survie et qui réfléchit après avoir agi dans le cas présent.

Les actions d’Iris sont là pour soutenir le propos de cet épisode qui est simple : il n’y a pas besoin de pouvoirs pour agir et réussir à stopper un danger. Un rappel qui est surtout pertinent pour Barry et Ralph se retrouvant à faire équipe. Pour mettre la main sur un appareil nécessaire pour stopper Cicada, le duo part en infiltration pour accéder à un marché noir. Notre héros se retrouve ainsi hors de sa zone de confort alors que Ralph continue de s’imposer comme un membre solide et utile qui ne cesse de prouver sa valeur en tant qu’ami et coéquipier. Il profite également de ne pas être moralement aussi lisse que les autres, capable de prendre des décisions et animé par l’envie de protéger ses proches. Derrière un humour parfois graveleux se cachait donc un personnage bien plus complexe et intéressant et les scénaristes ont fini par le voir.

On pourrait presque en dire autant pour Sherloque qui se bonifie au fil de la saison, même s’il ne sera jamais l’incarnation la plus fascinante de Wells. Reste que celui avec son accent irritant a fini par calmer son jeu pour révéler certaines faiblesses. Certes, les scénaristes ne sont pas à la hauteur du challenge quant à offrir un portrait solide d’un détective de haut niveau. On ne peut être surpris sur le sujet, dans une série où tant de gens si intelligents mettent tant de temps à tirer des conclusions évidentes.

Présentement, Nora — guidé par son allié — cherche à réorienter la curiosité de Sherloque vers quelqu’un d’autre qu’elle avant qu’il ne soit trop tard et qu’il perce son secret. Le fin détective se laisse, allez savoir pourquoi, complètement manipuler par Nora qui ne brille pas outre mesure par son talent de chef d’orchestre.

Au contraire, Nora enchaine les bourdes qui ont surtout pour avantage de nous en révéler un peu plus sur la vie privée de Sherloque et de nous faire rencontrer les femmes de sa vie. Si ce running gag n’est pas aussi efficace que l’équipe créative le croit, l’introduction de Renee Adler est sympathique et surtout, Kimberly Williams-Paisley possède une alchimie palpable avec Tom Cavanagh qui est bien employée ici. Cela aide à donner à certains échanges le bagage émotionnel qu’ils doivent contenir.

Dès lors, The Flash nous offre un épisode qui force Barry à ne pas compter sur ses pouvoirs, dans un tandem avec Ralph qui vire à l’action comme on en a assez rarement dans la série. Un combat qui vient par ailleurs briser la monotonie qui s’est installée avec les méchants meta-humains de la semaine, l’ennemi nommé Goldface étant bien plus menaçant que Cicada présentement. Un rappel également que les scénaristes pourraient revenir plus régulièrement aux bases de la série et/ou se reposer sur des méchants récurrents pour animer sa saison plutôt qu’un énième adversaire au charisme discutable.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link