The Flash : Discussion avec un requin (5.15)

6 Mar 2019 à 17:00

Lorsqu’il est question de s’arrêter sur une problématique éthique, The Flash n’est pas le genre de séries vers laquelle il faut se tourner pour obtenir une discussion pertinente à ce sujet. Les scénaristes n’ont aucun mal à passer outre si l’intrigue le demande, ou à avoir une moralité malléable en fonction des circonstances.

C’est le cas présentement avec cet épisode 15 de la saison 5 de The Flash qui commence avec Cisco nous annonçant avoir mis au point son remède pour les méta-humains. Il faut néanmoins le tester pour déterminer réellement son efficacité. Après tout, celui-ci agit au niveau cellulaire et cela pourrait avoir des conséquences catastrophiques.

Les scientifiques de The Flash sont rarement préoccupés par les règles mises en place pour assurer l’efficacité d’un traitement et déterminer ses possibles effets secondaires. Dans cet univers, cela existe que quand l’équipe créative en a besoin.

C’est donc King Shark qui en fait en partie les frais dans cet épisode, reprenant les devants de la scène pour être le cobaye. Grâce à Lyla et assistée par le Dr Tanya Lamden (incarnée maintenant par Zibby Allen), la Team Flash rencontre King Shark pour entrer en communication avec l’homme qui se cache derrière le requin, Shary Lamden (Dan Payne) et lui demander sa permission pour injecter le remède.

Pour l’occasion, Sherloque se transforme en conseiller matrimonial pour les Lamden, nous guidant dans une romance aux enjeux aussi limités que son impact. C’est un léger twist sur la version Gorille, mais cela ne rend pas le propos pertinent. Surtout que Tanya semble avoir éternellement besoin d’être guidée pour prendre une décision et qu’elle est avec King Shark plus passifs que nécessaire.

En gros, ils sont presque des marionnettes dans les mains des scénaristes qui savent que mettre King Shark à l’écran provoque toujours son petit effet au même titre que les apparitions de Gorilla Grodd. Alors, pourquoi ne pas allier les deux pour donner le jour à un King Shark vs. Gorilla Grodd ?

C’est après tout le titre de l’épisode et donc ce qu’il nous promet dès le début, mais délivre en petites quantités à la fin. Avant tout cela, il faut créer le contexte adéquat pour le combat et poser quelques questions liées à l’utilisation du remède pour méta-humains qui nous montre un peu trop comment Cisco, Caitlin ou Barry peuvent être prêts à adapter leur code moral en fonction des cas.

Pour le speedster, le point a été fait précédemment et il est juste prêt à se salir les mains pour stopper Cicada. Du moins, pendant un temps, car Barry est consistent dans son inconsistance. Il a pour habitude de changer souvent d’avis et on n’est jamais choqué quand cela arrive.

King Shark vs Gorilla Grodd ressemble malheureusement plus à une distraction qu’à une véritable confrontation à la hauteur de personnages clairement hauts en couleur. Certes, ni l’un ni l’autre ne vont briller par leurs dialogues, mais nous sommes dans The Flash après tout, et c’est au niveau de l’action et du danger que cela devrait délivrer. C’est en partie le cas pour le premier, mais pas pour le deuxième où les personnages ont trop tendance à ne pas bouger pour qu’un combat puisse perdurer. C’est une pirouette scénaristique récurrente et ennuyeuse de la série. Reste qu’au moins, l’équipe derrière The Flash nous offre quelques sympathiques images avec un King Shark imposant et un Gorilla Grodd toujours en rogne contre l’humanité (et il est difficile de lui en vouloir).

Le combat est donc surtout une distraction pour laisser le temps aux personnages de digérer les récents évènements et se préparer pour la suite. Rien n’incarne mieux cette idée que le retour tant attendu de Joe West dans la série (absent depuis plusieurs épisodes, car Jesse L. Martin s’était blessé au dos). Celui-ci a eu le droit à un petit récapitulatif de ce qu’il a manqué et s’occupe de guider sa fille dans la nouvelle épreuve psychologique qu’elle traverse. Pour Iris, le danger que Cicada représente a naturellement évolué maintenant qu’il sait qui elle est, où elle vit et travaille et c’est un sentiment qui mérite sans aucun doute d’être exploré – mais pas plus d’un épisode semble-t-il.

Il ressort de ce retour de The Flash après plusieurs semaines d’absence une certaine frustration. King Shark vs. Gorilla Grodd devrait être fun, et ce serait mentir de dire que cela ne l’est pas dans une certaine mesure. Cependant, la mise en scène et les discussions qui découlent de la création du remède empêchent l’épisode de prendre son envol dans la bonne direction et nous pointent un peu trop vers les travers des personnages qui devraient être éclipsés dans un tel épisode pour embrasser l’improbabilité d’une situation où un Requin et un Gorille peuvent se battre à Central City. Dommage.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link