The Following – The Final Chapter (1.15 – fin de saison)

The Following - The Final Chapter (1.15 - fin de saison)

Joe détient Claire et attend l’arrivée de Ryan pour pouvoir écrire le dernier chapitre de son livre. Le FBI est à la recherche de l’agent Parker qui a été enterrée vivante au milieu de nulle part.

Nous voilà arrivés à la fin de cette première saison de The Following, l’ultime chance de rédemption pour les scénaristes du show qui, comme Joe Carroll, nous préparaient une fin qui s’annonçait… laissons les mots de Ryan Hardy lui rendre justice :

Ryan Hardy : It’s not gonna work, Joe. It’s overkill. You’re gonna destroy the story. No one’s gonna read that. It reeks. You don’t even know good writing […] second-rate, no-talent, wannabe… Pretentious, overwrought, flop. I’m so bored with you.

Cela ressemble à du méta accidentel, mais la tirade a le mérite de conforter, de donner l’impression que les scénaristes ont conscience de ce que cette fin représente et qu’ils s’apprêtent à nous prendre au dépourvu pour nous livrer une conclusion satisfaisante.

Hélas, la tentation était trop forte. Pourquoi se refuser le plaisir d’un twist facile introduit avec suffisamment de longueurs pour que l’on devine ce qu’il sera avant même qu’il ne commence à être révélé ?

I’m so bored with you.

Cette première saison a enchainé les promesses non tenues et pourtant, il y avait quelque chose qui, arrivé à un certain stade, motivait à revenir la semaine suivante. L’espoir que l’investissement dans cette histoire farfelue puisse être finalement récompensé d’une manière ou d’une autre. À la place, Joe Carroll a été tourné au ridicule à un niveau exagéré, tandis que Ryan Hardy est devenu hors de contrôle au point que les limites de la crédibilité du show ont été pulvérisées de manière éhontée.

Pour ne rien aider, ce final débute par le sacrifice inutile d’un bon personnage à la fin d’une chasse au cercueil qui n’était évidemment qu’un moyen de ne pas nous emmener directement au cœur du face à face entre Joe et Ryan. L’essence de cette première saison peut d’ailleurs être synthétisée en reprenant ce schéma : détours trop longs, morts gratuites et confrontations sans cesse retardées. Une combinaison qui aura tenu en haleine jusqu’au bout, du moins, c’était le but recherché. Il y a de quoi se sentir légèrement coupable d’être tombé dans le panneau à plus d’une reprise, mais pas dans ce final, étant donné que le subterfuge ne peut plus berner qui que ce soit, tout particulièrement avec son incapacité à entretenir une implication émotionnelle dans l’intrigue.

The Final Chapter nous entraine donc à la fin de cette chasse à l’homme, sans réellement nous offrir une conclusion complète, puisque les scénaristes ne pouvaient pas s’empêcher de nous servir un cliffhanger. C’est agaçant, mais une fois de plus, comme dirait Ryan Hardy :

I’m so bored with you.

Tags : The Following moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link