The Following – The Poet’s Fire (1.03)

The Following - The Poet's Fire (1.03)

Un critique littéraire qui était un des détracteurs de Joe a été brûlé vif par un des adeptes de l’auteur. Il est rapidement identifié par le FBI, mais le retrouver ne sera pas une mince affaire.

Après trois épisodes, The Following cherche à s’affirmer dans son concept, mais les scénaristes paraissent quelque peu hésitants à dévoiler des informations ou à réellement éclaircir ce que Carroll a bâti avec son groupe de fans plus que dévoués.

L’idée du culte est ici évoquée sans détour et est aussitôt moquée par ceux qui en seraient membres. Ils ont l’air d’être plutôt satisfaits d’avoir mené la presse dans cette direction. Plusieurs flashbacks révèleront par la suite que la manière dont ces tueurs se perçoivent et expriment leurs ambitions va effectivement bien plus loin qu’iraient les simples adorateurs d’un célèbre serial killer qui auraient été conditionnés.

Étonnement, le tueur du jour, le pyromane du groupe, parait pourtant se contenter de tuer pour son maitre. Tout ceci est donc encore un peu confus, mais la thématique va probablement être creusée plus en profondeur dans les épisodes qui viennent, car Parker et Ryan cherchent réellement à comprendre pourquoi ces adeptes sont à ce point dévoués à leur maitre spirituel. Développer cet angle pourrait bien aider le show à gagner en profondeur. Pour le moment, il y a encore trop d’actes totalement gratuits qui diminuent concrètement l’intérêt du show.

Le pyromane, le garde de prison ou même le trio de kidnappeurs, ils naviguent entre la simple distraction et le twist qui attend d’être révélé. Tout ceci manque de contexte et les enjeux sont presque trop auxiliaires pour réellement élever cette partie de la série au niveau nécessaire pour que l’on sorte des clichés.

C’est donc vers Ryan qu’il faut se tourner, mais c’est justement avec lui que les scénaristes paraissent les plus frileux. Ils continuent donc à nous offrir des flashbacks – toujours aussi maladroitement intégrés – qui nous racontent l’histoire commune entre l’ex-agent du FBI et Joe Carroll, ce qui n’est clairement pas dénué d’intérêt. Néanmoins, on tourne autour de questions que personne ne parait franchement vouloir poser. Ryan apparait ainsi entaché par les non-dits, se faisant par moment totalement éclipsé par Parker qui n’est pas handicapée par ce surplus de bagages.

Heureusement, la saison ne fait que commencer et il y a encore le temps d’étoffer tout cela, même s’il serait préférable de ne pas trop attendre sur certains points. En tout cas, The Poet’s Fire délivre le minimum que la série promet pour le moment. Dans ce sens, le gros handicap de l’épisode est trop plein de flashbacks qui attaquent toujours aussi sérieusement le rythme de l’histoire. Un problème qu’il serait bien de voir disparaitre rapidement.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link