The Gifted Saison 1 : Pas facile d’être un mutant

23 Jan 2018 à 12:00

Les X-Men ne sont pas sur vos écrans de télévision. Si vous l’ignorez, ne vous inquiétez pas, The Gifted ne cesse de le rappeler avec des personnages qui n’arrêtent pas de nous dire qu’ils ont disparu. Cette série Marvel se déroule en effet après une bataille aux conséquences catastrophiques entre les X-Men et La Confrérie des mauvais mutants. Les plus célèbres mutants ont disparu et ont laissé derrière eux un monde où, quand on est un Homo superior, on peut se retrouver emprisonné pour un rien.

Développée par Matt Nix, cette série s’intéresse particulièrement au Mutant Underground, un groupe qui — comme le nom le suggère — est là pour prêter assistance aux mutants pourchassés afin qu’ils puissent fuir et retrouver leur liberté. Quand The Gifted débute, ils viennent en aide à la famille Strucker.

Leur nom n’est pas anodin. Comme on le découvre rapidement, les scénaristes de la série ont été puiser dans les comic books et utilisent dans le cas présent l’histoire des terribles Von Strucker pour développer cette famille. Dans cet esprit, le show est bourré de clins d’œil, de noms référentiels et d’allusions à des intrigues venues de l’univers papier des X-Men.

Malgré tout, The Gifted n’est pas une adaptation, elle installe son propre monde qui est bien moins enlevé que celui des plus célèbres mutants. Elle introduit ses métaphores, ses bouts de mythologies et assemble tout cela pour nous livrer un récit qui se révèle être relativement moribond.

Faute de moyens ou d’ambitions, la série tourne rapidement en rond, préparant beaucoup trop le terrain pour ses twists à venir qui s’articulent autour de personnages qui ne sont pas nécessairement intéressants. En fait, c’est bien là où cette saison 1 est la plus faible. Elle a tout ce catalogue de mutants à sa disposition (même si l’on élimine les plus connus réservés pour le cinéma, les possibilités sont massives) et elle ne fait que gratter la surface, passant à côté du potentiel des pouvoirs, mais surtout des personnalités.

En 13 épisodes, cette première saison de The Gifted fait beaucoup de promesses, mais n’arrive jamais à les tenir complètement, s’égarant dans des dialogues tristement plats qui alimentent des discussions morales terriblement répétitives. Le pire étant probablement les principaux antagonistes. Le docteur Campbell (Garret Dillahunt) qui fait des expériences sur les mutants doit attendre l’avant-dernier épisode pour avoir le début d’une ébauche de backstory, tandis que l’agent Jace Turner (Coby Bell) des Sentinel Services qui traque les mutants ne parait jamais vraiment sûr de ce qu’il veut, changeant d’opinion quand l’intrigue le requiert.

Bien entendu, ils ne sont pas le point central de la saison. Ce sont les Strucker qui sont le cœur du show, en théorie. Les enfants (Percy Hines et Natalie Alyn Lind) ont des pouvoirs, mais pas réellement beaucoup de personnalité. Leur mère (Amy Acker) est souvent réduite à n’être qu’un accessoire scénaristique, laissant donc leur père (Stephen Moyer) porter plus qu’il ne le peut sur ses épaules. Le Mutant Underground peut utiliser son aide, c’est certain, mais ils ont besoin de plus quand on voit comment les leaders passent leur temps à fuir leurs problèmes.

Ce n’est pas une approche anodine cela dit, car Matt Nix emploie la passivité du Mutant Underground pour mettre en place un contrepoids… pour la saison 2. En attendant, toute la première en a souffert, ne trouvant jamais l’énergie dont elle avait vraiment besoin être plus qu’anecdotique.

The Gifted n’est donc pas encore la série X-Men que l’on pouvait espérer avoir. Elle le sera peut-être un jour. Pour y parvenir, elle a des problèmes importants à régler. Le principal étant qu’il faut qu’elle devienne divertissante à défaut de pouvoir trouver quelque chose d’original à dire. On verra en saison 2.

Wolverine : Old man Logan
List Price: EUR 30,00
Price: EUR 30,00
Price Disclaimer
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link