The Glades – Saison 1

28 Jan 2012 à 10:19

Après un malentendu avec son supérieur à Chicago, le détective Jim Longworth s’installe dans le sud de la Floride pour poursuivre sa carrière calmement. Il va rapidement se rendre compte que les choses sont plus compliquées qu’il ne l’espérait.

Après s’être relancée dans la production de séries scriptées avec The Cleaner et The Beast, A&E change un peu de direction avec The Glades, un cop show à la tonalité plus légère.

En fait, The Glades est Jim Longsworth. Le personnage impose son style, son humour, et son rythme à la saison d’un bout à l’autre. Et en se reposant ainsi sur son héros, cette série policière parvient à immédiatement marquer sa différence, tout comme ses limites.

L’australien Matt Passmore est donc Jim, un flic de Chicago qui a été faussement accusé d’avoir couché avec la femme de son capitaine qui lui tira dessus. Une cicatrice et un gros chèque plus loin, il s’installe dans le sud de la Floride, pensant qu’il pourrait tranquillement passer son temps sur les terrains de golf.

Manque de chance, sa nouvelle supérieure a besoin de quelqu’un d’expérimenté et il est dès lors l’homme de la situation. De ce fait, il se met au travail, mais avec toujours une motivation fluctuante et une tendance très prononcée à le faire payer à tout le monde. Son truc est d’être juste agaçant et obstiné. Il pose des questions et attend des réponses. Quand celles-ci ne viennent pas, il devient une telle source d’embêtement qu’il finit par avoir ce qu’il cherche, même si cela s’accompagne d’une certaine prise de risques. Son ami et collègue médecin légiste, Carlos, se transforme alors en souffre-douleur qui finit par être obligé de calmer le jeu.

Le fait est que Jim est efficace dans son genre. Il boucle les enquêtes et c’est pour ça qu’il est couvert.

D’ailleurs, côté investigation, The Glades tente de rester simple en imposant son style qui consiste à multiplier les suspects et à, généralement, désigner le plus inattendu comme étant le coupable. Ce n’est pas systématiquement payant, mais chaque épisode s’efforçant de jouer avec la culture de la Floride pour envoyer Jim dans des univers variés, il y a toujours du matériel pour entretenir la forme du show et éviter de tomber continuellement dans les mêmes routines. Certaines histoires manquent tout de même d’intérêt, mais en général, Jim parvient à attirer toute l’attention vers lui afin que l’on ne se concentre pas trop sur l’identité du meurtrier.

À côté de ça, Jim se lie avec Callie, une infirmière et mère de famille dont le mari est en prison. L’attraction entre les personnages est palpable, mais elle est une femme de principes et préfère que Jim reste un ami. Leur relation va évoluer doucement, étant construite assez intelligemment jusqu’à la fin de la saison. Durant les derniers épisodes, le couple devient ingérable, entre les hésitations et une utilisation du mari qui sont d’une commodité effarante. Compliquer cette partie de la série n’était certainement pas la chose la plus maitrisée et judicieuse à faire, car elle banalise la relation qui était solide, même quand Callie était maladroitement forcée dans les enquêtes de Jim.

Quoi qu’il en soit, cette première saison de The Glades délivre un divertissement qui n’a pas des prétentions énormes, mais qui s’y tient très bien. Tous les épisodes ne sont pas égaux, ce qui n’est pas vraiment surprenant. Cela dit, la série s’appuie sur ses personnages et de ce côté-là elle parvient à créer un climat qui permet un attachement suffisant pour juste vouloir continuer à suivre. Une fois que l’on est familier avec Jim, on sait à quoi s’attendre, et c’est tout ce qu’on obtient, ce qui est suffisant pour ne pas s’ennuyer.

Article originellement publié le 14 octobre 2010.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires