The Goldbergs – The Circle Of Driving (1.01 – Pilote)

The Goldbergs - The Circle Of Driving (1.01 - Pilote)

C’est le 16ème anniversaire de Barry Goldberg et, à son grand désespoir, ses parents ne lui offrent pas de voiture. Heureusement, son grand-père est là pour sauver la situation, mais sa mère ne le laisse pas faire.

Retour dans les années 80 pour Adam Goldberg (Breaking In) avec The Goldbergs, une sitcom autobiographique qu’il a développée pour ABC.

Nous voilà ainsi plongés au cœur de la vie de famille des Goldberg à l’époque où il n’y avait ni internet ou téléphone portable et où les jeunes écoutaient encore REO Speedwagon. Il y a notre narrateur, Adam, qui filme sa famille ; Barry, son frère qui fête ses 16 ans ; Erica, sa sœur ; Murray, son père grincheux ; Beverly, sa mère omnipotente ; et Albert, son grand-père excentrique.

Ils débordent tous d’énergie et nous entrainent avec enthousiasme dans leur petit monde. Plus précisément, c’est Adam qui s’occupe de faire les présentations, mais pas celui d’il y a 30 ans, celui qui est dans notre présent et qui parle avec la voix de Patton Oswald – car qui de mieux que lui pour ajouter une pointe de nostalgie quand on replonge dans les ‘80s ?

Quoi qu’il en soit, les personnages sont calqués sur la famille du véritable Adam Goldberg et il est même fort probable que la majorité des histoires, dans un premier temps, sortent tout droit de son expérience personnelle. Malgré cela, ce pilote de The Goldbergs ressemble à n’importe quelle autre sitcom familiale single-camera de la chaine. ABC s’est réellement imposée dans le genre et poursuit son expansion, mais il faut bien admettre qu’il y a quelque chose de légèrement redondant à force.

Certes, la famille Goldberg s’affirme immédiatement avec sa personnalité excentrique, tout particulièrement la mère incarnée avec enthousiasme par Wendi McLendon-Covey, mais il ne faudrait pas grand-chose pour ne voir dans cette nouveauté qu’un ersatz de The Middle avec un twist, puisque cela se déroule donc dans les années 80. C’est un aspect qui est d’ailleurs assez bien utilisé, étant donné que les références ne sont pas abusivement appuyées. Cela permettra surtout aux parents d’aujourd’hui de regarder le show avec leurs enfants en y trouvant un plus pour les accrocher, cette petite pointe de nostalgie légère qui anime les scénaristes.

Globalement, The Goldbergs a indéniablement du potentiel en termes de comédie. Elle délivre dès ce pilote quelques bons rires tout en y restant aussi inoffensive qu’une sitcom familiale ABC se doit de l’être. Néanmoins, elle ne parait pas avoir à l’heure actuelle de quoi s’affirmer suffisamment pour sortir du lot et justifier que l’on s’intéresse à elle sérieusement. C’est quelque chose que les prochains épisodes se devront de corriger rapidement pour éviter que le show ne se fonde dans la masse dans l’indifférence totale.

Article déjà publié le 11/09, republié à l’occasion du lancement officiel de la série sur ABC.
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link