The Good Fight : les fantômes désagréables du passé (1.09)

11 Avr 2017 à 15:30

Diane et Adrian sont de nouveau entraînés dans une affaire de brutalité policière impliquant un visage familier pour l’avocate. Lucca doit représenter Maia pour un interrogatoire sur le scandale de son père.

Le passé n’est jamais bien loin dans ce nouvel épisode de The Good Fight. Une nouvelle affaire concernant la police et les brutalités dont elle ferait preuve arrive à Reddick, Boseman & Kolstad. La victime demande expressément Diane et Adrian pour sa défense, une tête bien connue. Ah, Colin Sweeney, incorrigible manipulateur. The Good Fight n’a pas pu résister à la tentation de ramener le client le plus problématique d’Alicia Florrick. La réaction de Diane à la découverte de son client de la semaine vaut son pesant d’or, sachant très bien dans quoi elle s’embarque en le représentant : manipulations, mensonges et quelques tirades diaboliques.

Et c’est bien cela qui nous est délivré. Les échanges entre les avocats et leur client sont savoureux, comme d’habitude, mais l’affaire est en elle-même assez prévisible. Les limites de la vérité et de la justice sont toujours aussi floues, ce qui n’est pas une nouvelle, surtout dans The Good Fight. À ce stade, il est alors moins pertinent de se concentrer sur ce genre de cas, donnant une légère impression de redondance.

De plus, si l’univers partagé avec The Good Wife est quelque chose de naturel, il faudra faire attention à ne pas le rendre systématique, sous peine de ne pas réussir à explorer de nouvelles voies dans un cabinet quand ne manque pourtant pas de perspective. Heureusement, cela n’empêche pas la série de continuer à construire des relations intéressantes pour Diane, ici avec Adrian.

Cet épisode pointe aussi le projecteur sur l’affaire Rindell avec l’interrogatoire de Maia, défendue par Lucca, et interrogée par l’agent fédéral Madeline Storky (Jane Lynch). Sa méthode d’entretien, intitulée par elle-même « Remember the Ponzi Scheme of Future Pasts », nous fait alors faire des allers-retours entre le présent et le passé de Maia. Ces scènes sont autant là pour explorer l’histoire familiale de la jeune femme que les répercussions que cela peut avoir sur le fil rouge de la saison.

Il était difficile de voir où la saison souhaitait aller avec le scandale et cette pêche aux informations, mais l’exercice auquel se plie Maia permet d’y voir plus clair et de comprendre pourquoi toute l’affaire revient constamment vers elle — outre le simple fait que ce soit son père l’accusé. Inconsciemment, elle a eu un rôle à jouer qui doit être explicité et l’épisode construit cette prise de conscience avec une précision parcimonieuse vraiment appréciable et qui saura porter ses fruits au-delà.

En explorant les souvenirs et les possibles manipulations que l’on peut en faire, les deux intrigues de l’épisode nous entraînent alors à interroger constamment ce que l’on voit et ce que l’on croit savoir. Cela fonctionne bien mieux du côté de Maia alors que Sweeney est plus une distraction jouissive mais dispensable.

Avec cet avant-dernier épisode, la saison 1 de The Good Fight amorce sa fin de saison de manière intéressante, mais un peu timide. Compte tenu de sa courte taille, elle doit gérer du mieux le temps qui lui est imparti et un certain déséquilibre se fait sentir ici sans que cela n’entame le plaisir. À voir alors si le — déjà — dernier épisode nous donnera une conclusion satisfaisante ou du moins une ouverture sur la suite qui gardera le mordant qu’elle a eu jusqu’à présent.

Tags : Jane Lynch The Good Fight moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link