The Good Wife – A Weird Year (5.22 – Fin de saison)

The Good Wife - A Weird Year (5.22 - Fin de saison)

Lorsqu’une caméra de vidéoconférence reste allumée par erreur chez LG, le cabinet Florrick-Agos prend conscience de l’imminence d’un danger. De son côté, Diane se retrouve encore une fois acculée par Canning et Lee et cherche une voie pour s’en sortir. Alicia doit également s’occuper du diner en l’honneur de la remise de diplôme de Zach, mais doit confier cette tâche à Veronica et Jackie…

A Weird Year, titre évocateur pour l’épisode final de la cinquième saison, résume parfaitement l’impression laissée après ces 42 minutes. La journée qui se déroule sous nos yeux est, elle aussi, « bizarre » et tous les protagonistes atteignent à un certain moment leur point de rupture. Tout commence avec une déposition via caméras interposées entre une ancienne cliente de LG, ces derniers représentés par David Lee et Louis Canning et le cabinet Florrick-Agos. L’affaire concerne une adoption qui aurait échoué suite aux malversations du cabinet d’avocats Lockhart-Gardner impliquant David Lee et Alicia. Mais la journée empire lorsque la caméra, laissée allumée par inadvertance du côté de LG, laisse entendre à Florrick-Agos une conversation entre Canning et Lee qui remet leur avenir en question.

Plus que jamais dans A Weird Year, le téléspectateur se doit d’être concentré et patient, car au fur et à mesure que les minutes s’écoulent, les complications dans la journée d’Alicia ne cessent de s’accumuler. Tout d’abord avec Finn Polmar qui se retrouve lâché par le bureau du Gouverneur lorsqu’un dossier compromettant ressort du placard. Eli se retrouve alors à devoir trouver un remplaçant de dernière minute alors qu’Alicia n’a pas le temps de s’occuper correctement de son ami. La valse politique entamée depuis quelques épisodes continue, même si cette fois-ci, les scénaristes nous prennent un peu par surprise lorsqu’il s’agit de découvrir le possible successeur. On pensait cette histoire révolue et c’est alors un petit regret de revoir les personnages dans les mêmes positions – vite rattrapés par un twist final bien plus intéressant.

Alicia doit également faire face à la préparation d’un dîner en l’honneur de la remise de diplôme de Zach et de son départ de la maison. Tout se complique lorsque Jackie et Veronica se retrouvent chez Alicia pour préparer les festivités et commencent à se dire leurs quatre vérités autour d’une bouteille de vin. Encore une fois, Mary Beth Peil et Stockard Channing nous offrent une belle prestation et apportent une note d’humour à cet épisode qui se déroule à toute vitesse. Il est évident que le départ de Zach va entrainer quelques changements chez Alicia la saison prochaine et que les révélations sur son arrangement marital sont loin d’être classées.

Avec tout ça à l’esprit, notre héroïne essaie de trouver l’arrangement qui serait le plus salutaire pour son cabinet avec, en face d’elle, Cary qui n’est pas du tout de son avis. Voir ces deux associés et amis s’entredéchirer pendant une bonne partie de l’épisode est sacrément perturbant. Leurs conversations semblent bancales, car ils retiennent leurs propos par peur de blesser irrémédiablement l’autre et laissent donc derrière eux un sentiment d’inachevé. A Weird Year permet donc définitivement à Matt Czuchry de jouer dans la cour des grands, réussissant à être touchant lorsqu’il s’agit de Kalinda ou d’être sans pitié lorsqu’il s’agit de défendre son rêve.

Quant à Diane, elle aussi passe une journée des plus difficile et essaie, encore une fois aidée de Kalinda, de sauver ce qui peut l’être chez LG. Ses confrontations avec Canning sont de plus en plus ardues alors que la liste de ses options commence à se réduire drastiquement. Christine Baranski excelle dans sa prestation alors qu’Archie Panjabi parait bien plus détachée dans son rôle de suiveuse. Seul regret scénaristique de taille : l’absence du mari de Diane, Kurt, qui aurait peut-être été un support moral évident.

A Weird Year, avec des twists en pagaille, clôture donc une cinquième saison plus que mouvementée. L’épisode est très dense en informations, valsant d’une situation à l’autre et abusant quelques fois du désordre ambiant pour nous rendre aussi essoufflés que les protagonistes. On en ressort avec l’impression que rien n’est joué d’avance et que The Good Wife a encore de quoi nous surprendre. Notre héroïne se retrouve comme l’an passé avec une décision à prendre et je me retrouve alors avec le même questionnement : Alicia, que vas-tu faire ?

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link