The Good Wife – A Precious Commodity (5.03)

The Good Wife - A Precious Commodity (5.03)

Diane annonce à Will qu’elle l’a désavoué dans une interview à paraître, ce dernier décide qu’il est temps pour elle de quitter la firme. Alicia, elle, assure la défense d’une mère porteuse qui refuse d’avorter alors que le fœtus est gravement malade. Quant à Peter, il est obligé de reconsidérer le renvoi de Mlle Garbanza.

Cette semaine encore, The Good Wife nous offre un épisode sans aucun répit. L’action reprend exactement là où elle avait été laissée, à savoir à la fin de l’interview donnée par Diane. Cette dernière prend alors son courage à deux mains pour aller annoncer à Will qu’elle l’a publiquement désavoué et qu’elle a également mentionné les 45 000 dollars qu’il avait « empruntés » à son client.

Difficile de ne pas avoir un pincement au cœur lors de cette confrontation, et si pour nous, elle n’est qu’un coup bas dans une amitié de longue date, pour Will, elle est surtout synonyme de trahison le poussant dans ses derniers retranchements. Voir une partie des associés se regrouper en cachette pour évincer Diane du cabinet parait totalement irréel – sentiment bien rendu par Alicia lorsqu’elle le découvre. On nous montre, une fois de plus, qu’un cabinet d’avocats n’est qu’une société qui se doit d’être rentable et que ni l’amitié ni la loyauté n’y ont leur place. C’est toutefois un peu dommage qu’Alicia soit toujours prise à témoin, son personnage ayant déjà beaucoup à gérer dans cet épisode.

Car côté vie de famille, la storyline sur Grace continue d’être travaillée : Alicia prend conscience du regard que les hommes lui portent et s’aperçoit que sa fille a bien grandi. Ses réactions de mère inquiète sonnent justes, tout comme lorsque Peter lui propose de renouveler leurs vœux plus tôt que prévu. Le retour de Marilyn Garbanza au comité éthique du Gouverneur élu est rapidement mené, nous offrant, pour le coup, une scène savoureuse avec Eli. Mais cette situation a comme un arrière-goût de prévisible, espérons cependant que les scénaristes ne tomberont pas dans la facilité.

Et en plus de tout cela, Alicia assure la défense d’une jeune mère porteuse qui refuse d’avorter sur la demande des parents biologiques. Ce cas, qui soulève de nombreuses questions sur les limites d’un contrat lorsque l’on parle de corps humain, s’avère éthiquement compliqué. Pour autant, il n’a pas l’impact voulu. En effet, difficile de se prendre d’affection pour les protagonistes quand le show nous fait virevolter d’une situation à une autre en un rien de temps.

Dans A Precious Commodity, le manque de temps morts s’avère donc dommageable pour les intrigues. Et quand on nous rajoute la scène entre Robin et Kalinda, où cette dernière apprend qu’Alicia part du cabinet, c’est encore pire. On reste comme notre enquêtrice préférée – sans voix. Espérons que le prochain épisode soit un peu plus posé pour que, comme Alicia, on ait le temps de considérer toutes les options.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link