The Good Wife – Anatomy of a Joke (4.07)

Cary rencontre son père à Washington où il se trouve avec Alicia pour plaider la cause d’une comédienne devant la FCC (Federal Communications Commission). Clarke tente une nouvelle approche pour sortir le cabinet de la crise, mais Diane et Will n’approuvent pas ses méthodes. Alicia aide son ancienne cliente avocate au JAG à obtenir un emploi.

Après un début de saison où il faisait par moment figuration, Cary Agos regagne progressivement sa place bien méritée dans la série. Lockhart/Gardner envoie l’avocat, en compagnie d’Alicia, à Washington et c’est ainsi que l’on fait la connaissance de son père (John Shea).

Jusque-là, on ne peut pas dire qu’on savait grand-chose de la vie privée de Cary et c’est l’opportunité pour nous en révéler un peu. Ses relations familiales sont donc conflictuelles, quoi qu’assez classique à un certain niveau, avec un père peu affectif et au fond, assez manipulateur. Cette rencontre est aussi un bon moyen pour faire un retour sur l’évolution de Cary, d’Alicia et de leur relation depuis le début de la série. Les deux avocats ont changé et mûri et il est assez drôle de revenir à leur première impression de l’un sur l’autre et voir où ils en sont maintenant. D’une certaine manière, c’est exactement ce que signifie Cary a son père : il n’est plus le jeune homme qu’il était il y a 5 ans de cela.

Cary donne en tout cas tout l’intérêt au voyage à Washington, l’affaire de l’épisode se révélant à différents niveaux bancals et éparpillés. Lockhart/Gardner défend une comédienne (incarnée par Christina Ricci) qui a montré sa poitrine en direct à la télévision pour parler du cancer du sein. Tout va bien jusqu’au moment où le network se dit prêt à arrêter le procès qu’il fait si la jeune femme peut convaincre le FCC qu’elle agissait sous le coup du chagrin causé par le décès de sa mère. Dès lors, l’avocat de la partie adverse se trouve aux côtés de Lockhart/Gardner pour tenter de mettre fin à cette histoire et va se faire avoir comme un amateur (certainement pas comme un avocat au service d’une chaine !). Il parait évident que la série avait un message à faire passer sur les règlementations de décence (sur ce qui peut être montré ou dit en fonction de l’heure), mais cela ne prend à aucun moment et se retrouve noyé par un dossier mal exécuté. Il est même difficile de savoir si la comédienne incarnée par Ricci est censée être provocante, mais drôle, ou si ses blagues tombent volontairement à l’eau.

La partie politique se révèle quant à elle assez superficielle, bien qu’elle s’inscrive dans la logique « provocatrice » (si on peut dire) de l’épisode, avec le scandale sexuel de Peter toujours présent. Maintenant, Indira Starr nous apprend que Peter a une marque de naissance ressemblante au Brésil sur son pénis ! Eli semble totalement incapable de gérer une chose pareille, mais au moins, cela fait rire Alicia et il faut bien reconnaitre qu’elle a un rire communicatif. C’est donc plutôt léger, si ce n’est que Maddie Hayes serait peut-être plus impliquée dans cette histoire que ce qu’on pouvait imaginer. Cela sort un peu de nulle part et, surtout, cela commence dangereusement à devenir lassant, alors même que la série a déjà suffisamment à faire de tous les côtés.

Par-dessus, on peut d’ailleurs rajouter le fait qu’Alicia aide sa cliente du précédent épisode, Laura Hellinger, a trouvé un travail et on peut supposer qu’elles vont se retrouver à s’affronter dans un tribunal prochainement. Bien plus pertinent, c’est Clarke qui entre en guerre contre Diane et Will après que le duo a fait échouer le rachat du cabinet. Le voir sortir de ses gonds est une bonne chose et on peut espérer voir grâce à cela des complications plus tangibles pour le cabinet.

Au final, The Good Wife délivre un épisode qui se montre surtout satisfaisant, car il exploite Cary a sa juste valeur et joue de sa complicité avec Alicia. Il est un peu dommage que les deux avocats soient au service d’une affaire où la sauce ne prend pas.

 

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link