The Good Wife – Dark Money (6.13)

Alicia et Guy Redmayne dans The Good Wife saison 6 épisode 13

Cary et Diane doivent prouver à Colin Sweeney qu’ils sont amplement capables de s’occuper de son procès pour diffamation alors qu’Alicia se retrouve en compétition contre Frank Prady pour la contribution d’un gros donateur.

Le plus difficile lorsqu’une série revient après une si longue absence est de ne pas laisser ses attentes altérer sa vision de l’épisode, mais après plus de 7 semaines d’éloignement, c’est toujours plus facile à dire qu’à faire. Dark Money nous propose trois nouvelles intrigues, la première concernant bien évidemment Alicia et sa campagne électorale. Si on avait pu espérer que les scénaristes de The Good Wife essaient d’avancer un peu dans le temps pour nous épargner la redondance de certaines situations, le début de cet épisode nous détrompe rapidement.

Pendant l’une de ses réunions sécrètes avec son opposant, Alicia découvre que celui-ci est en relation avec un certain Guy Redmayne (incarné par Ed Asner), homme richissime ayant l’habitude de financer de nombreuses campagnes. Lorsque son équipe l’apprend, ils décident qu’Alicia doit le rencontrer pour demander des fonds. Si les rouages de la politique américaine sont toujours aussi intéressants, avec l’implication des PAC et les vides juridiques qui peuvent être exploités, il n’en reste pas moins que la tension accumulée lors des derniers épisodes concernant la campagne d’Alicia semble être retombée.

À la place nous assistons à un jeu du chat et de la souris entre Ed Asner (Lou Grant) et Julianna Margulies. Et lorsque David Hyde Pierce dans son rôle de Frank Prady entre lui aussi dans la danse, on en serait presque à espérer qu’il soit notre héros. Car entre les tenues vestimentaires qui pourraient sortir de l’armoire de Jackie, le visage tiré et la coiffure qui lui donnent 10 ans de plus, Alicia est bien loin de son rôle de championne. Or pendant les derniers épisodes, on aurait pu croire qu’elle avait repris les rênes de sa vie en conciliant sa moralité avec le devoir à accomplir pour gagner, arrêtant ainsi d’être submergée par sa carrière politique. Et lorsque la fin de l’opus arrive, on a presque hâte de passer à autre chose en espérant que la semaine prochaine lui ramène l’envie de réussir.

Étrangement, la grande gagnante de cette storyline est alors Marissa. Grâce aux informations qu’elle fournit à Alicia par-devers ses conseillers, son constant support et sa sincérité à toute épreuve, la jeune femme a su se faire une place dans la série et ses quelques interventions sont toujours pertinentes et drôles à la fois.

Du côté du cabinet, Diane et Cary héritent d’un procès en diffamation qui voit le retour de Colin Sweeney. Ce dernier a décidé de poursuivre un producteur qui a créé un personnage à son image assassinant sa première femme. S’il est toujours aussi agréable de revoir Dylan Baker dans son rôle de meurtrier sans morale – et en acteur un peu spécial –, il n’en reste pas moins que ce nouveau revirement dans son passé est loin d’être exaltant. De plus, utiliser de nouveau le couple Diane-Cary en cour diminue l’impact et pourrait devenir un problème récurrent pour les scénaristes s’ils manquent de temps pour inclure le reste du cabinet.

Enfin la troisième intrigue concerne Kalinda et le service que cette dernière doit à Bishop. Si on pouvait s’attendre à une mission risquée pour l’enquêteuse, la surprise est de taille lorsque le couperet tombe. Etrangement, c’est avec une certaine curiosité que l’on est entrainé à sa suite. La question de savoir pourquoi l’équipe créative a décidé d’humaniser Bishop ne sera pas résolue à la conclusion de cet épisode et risque de s’étendre sur plusieurs opus pour alimenter notre intérêt et nous obliger à spéculer.

Avec cet épisode, le retour de The Good Wife se fait donc en demi-teinte. L’intrigue de Kalinda avec le gangster et la recherche de fonds d’Alicia sont intéressantes, mais loin d’être passionnantes. Quant à Diane et Cary après les débuts hallucinants de cette sixième saison, on peut réellement s’attendre à mieux les concernant. L’ensemble de Dark Money est donc loin d’être au niveau de l’attente que leur absence avait provoquée. Espérons que le sevrage étant fini, l’épisode de la semaine prochaine refasse monter un peu la pression et redéfinisse les enjeux de chacun.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link