The Good Wife – Here Comes the Judge (4.08)

Quand Will découvre que le juge a une opinion biaisée sur sa personne et sa cliente, il décide de demander une audition pour déterminer s’il doit être ou non remplacé. Une étudiante au lycée de Grace se suicide et l’adolescente se lie alors à l’ancien petit ami de la morte. Zack cherche toujours à s’impliquer dans la campagne de son père.

The Good Wife se trouve dans une période de transition sur toutes ses intrigues et rien ne peut mieux le signifier qu’un épisode qui remet sur les devants de la scène les enfants Florrick.

Grace et Zack, endossant régulièrement un rôle de figuration, ont tous les ans le droit à leurs développements et Here Comes the Judge est donc là pour cela. Dans le cas du fils, c’est un retour sur son implication dans la campagne politique de son père. Il n’y a rien de surprenant et il en ressort des scènes sympathiques avec Alicia ou Eli, bien que majoritairement inoffensives.

Pour Grace, c’est autre chose. L’adolescente est affectée par la mort d’une autre étudiante, aussi appelée Grace. Elles n’ont que leur prénom en commun, car la jeune Florrick est une « bonne fille », ce que n’était pas celle qui s’est suicidée. Elle se retrouve pour l’occasion à se lier avec l’ex-petit ami de la décédée et par s’éprendre de lui. D’une certaine façon, la série semble totalement passer à côté du sujet (le suicide chez les jeunes) pour y préférer les développements sentimentaux. Pourquoi se donner la peine d’instaurer une situation si tragique alors ? On peut se le demander, Grace aurait pu tomber sous le charme de Connor de bien d’autres façons.

Au final, Alicia se retrouve sur le canapé avec ses enfants et surtout face au fait qu’ils grandissent. Un constat qui arrive à la dernière minute et qui n’est pas réellement au cœur de l’épisode. Non, l’avocate est avant tout occupée avec Will à démontrer que le juge Creary a un avis déjà tranché sur le dossier (et Will) et que par conséquent, il n’est plus apte à faire son travail. Bien entendu, c’est une route dangereuse qu’emprunte Lockhart/Gardner qui recherche désespérément le moyen de sortir de la crise financière. Tout le monde se salit les mains dans cette histoire, Cary y perd un ami, et les méthodes utilisées sont légales, mais peu appréciées – et légitimement – dans le métier. Cela donne jour à plusieurs scènes à la tonalité pesante (le stress d’Alicia quand elle fait la demande est plus que palpable), d’autres qui sortent un peu de nulle part (Cary qui joue au poker) pour faciliter la progression du procès.

En tout cas, cette affaire illustre assez bien que le cabinet arrive au bout de ses ressources pour mettre un terme à leurs difficultés financières. Si l’approche ici n’est pas dénuée d’intérêt, on peut y voir aussi le fait que la série a besoin de s’orienter dans de nouvelles directions. Peut-être plus que sur le plan judiciaire, c’est du côté de la politique et de Kalinda qu’il faut évoluer. En fait, la campagne est en stand-by (sûrement pour mieux rebondir), tandis qu’on peut presque se demander ce que fait encore Nick dans le coin. Les créateurs ont bien du mal à mener à son terme cette intrigue, et cela n’apporte rien de pertinent au sujet de l’enquêtrice ; par contre, le pauvre Cary s’en prend plein la figure.

Les enfants Florrick sont donc plus ou moins au cœur de cet épisode de The Good Wife, sans pour autant bénéficier de développements solides et cela affecte l’ensemble de Here Comes the Judge. Ce dernier souffre d’une articulation un peu bancale, avec une partie judiciaire intéressante, mais qui use de raccourcis et l’ex-mari de Kalinda qui devrait déjà être reparti au Canada si cela ne tenait qu’à moi.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link