The Good Wife – Saison 2

Toujours aux côtés de son mari qui se lance dans une campagne électorale pour retrouver son poste de procureur, Alicia continue d’exercer son métier d’avocate chez Lockhart Gardner. Le cabinet vient de connaître une fusion qui apporte beaucoup de tension au sein du personnel.

Après avoir solidement installée Alicia au sein du cabinet Lockhart Gardner et exposée son rôle d’épouse, The Good Wife revient pour une seconde saison qui continue à explorer les possibilités légales et politiques autour de son héroïne et de son entourage.

La fin de la première saison avait ouvert de multiples portes, dont la campagne de Peter qui occupera une grande partie de la seconde. L’aspect politique sera principalement soutenu par Eli Gold, responsable de la campagne, qui dynamisera autant que possible les développements et retournements de situations qui s’articulent autour de l’élection. Cette dernière possèdera assurément ses grands moments, comme la confrontation avec Wendy Scott-Carr, mais il reste difficile de renier que le manque d’exposition du candidat ne se sera pas fait sentir, tout particulièrement quand le résultat doit tomber.

Selon sa décision, Alicia sera parvenue à rester le moins impliquée possible dans la vie politique de son mari, même si elle devra finalement s’exprimer en public ; The Good Wife est passée de la femme bafouée à la femme estimée et respectée. Elle est aimée, ce qui joue un rôle indéniable sur l’image que renvoie Peter, et qui est régulièrement rappelée pour ne jamais perdre de vue la place de l’épouse dans le monde politique qu’elle hérite par mariage.

Mais, Alicia s’affirme avant tout comme une avocate au sein du cabinet Lockhart Gardner. Celui-ci n’est pas particulièrement épargné, car il devra traverser une fusion avant d’en ressortir gagnant. C’est par ailleurs toujours au cœur des manipulations légales et autres entourloupes et petits complots que The Good Wife brille de tous ses feux. Qu’il s’agisse de l’ingéniosité de la série à jouer avec le système légal et à offrir de nouveaux angles d’approche pour des affaires, ou les conflits internes au cabinet qui font monter la tension et qui donnent naissance à de bonnes tranches de rires, c’est sans conteste là que la série défaillit le moins.

Pourtant, c’est la fusion même qui apporte le personnage le moins subtil et l’intrigue la moins inspirée de la saison, avec le détective Blake Calamar. La série impose d’abord une compétition avec Kalinda, en même temps qu’une tension sexuelle s’installe – presque obligatoire quand il s’agit de notre justicière en boots ! Mais, la confrontation s’égare, se perd même, pour revenir approximativement là où on pouvait s’y attendre ou presque. Quelques petites révélations plus tard, Blake aura principalement servi à tenter de faire sortir Kalinda de sa zone de confort pour l’exposer et offrir ainsi la possibilité de la voir fléchir, mais surtout de se rendre compte que ses actions ont un prix – et dans le cas présent, cela touche Alicia.

Si la femme de Peter a gagné sa place au sein de Lockhart Gardner, cela ne s’est pas fait sans la naissance d’un ennemi : Cary Agos. Alicia, femme à l’image propre, et qui aura quelques occasions de laisser percevoir des faiblesses et de la colère au cours de la saison, reste la seule responsable des ressentiments existants avec Cary, résultat d’une compétition interne. Tant mieux, car coincé dans son rôle de junior associé dans la première saison, Cary se voit ici offrir une place au bureau du procureur qui lui donne l’opportunité de se démarquer. Sans jamais arrêter la compétition existante avec Alicia, celle-ci s’étend alors à Lockhart Gardner auquel il aime se confronter. Malheureusement, il faut aussi admettre qu’aussi avantageuse soit la nouvelle position de Cary, la saison aura parfois quelques difficultés à lui offrir un rôle moins manichéen (même si le personnage s’affirme énormément) ou même par moment, à l’exploiter à sa juste valeur.

Enfin, après une première saison réussie, The Good Wife confirme avec sa seconde tout le bien qu’on pouvait en penser. L’univers politique et légal ne cesse de s’affirmer et de se complexifier, à l’image des personnages qui nous entrainent au cœur du système pour nous dévoiler avec panache les recoins les moins reluisants.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link