The Good Wife – Dear God (6.03)

The Good Wife - Dear God

Alicia et Dean se retrouvent en terrain inconnu lorsque le cas d’un de leurs clients finit entre les mains d’un arbitrage chrétien. Cary, de son côté, voit son futur hors de prison à nouveau mis à mal par le bureau du procureur.

Avec Dear God, The Good Wife décide de nous offrir un épisode qui se veut un peu plus posé que les deux dernières semaines. Le côté émotionnel se concentrera à nouveau sur Cary qui dans le cadre de sa libération sous caution doit régulièrement rencontrer Joy Grubrick, officier de justice faisant partie du « Probation and Pretrial Service ». Cette dernière, en menant plusieurs entretiens, a pour mission d’informer la cour sur les possibles risques que l’accusé représente, pour lui-même et la communauté, ainsi que de calculer ses chances de prendre ou non la fuite avant son procès.

C’est avec l’excellente Linda Lavin (Sean Saves the World) qui interprète Mme Grubrick que les scénaristes de The Good Wife ont choisi de nous montrer une nouvelle facette du département de la Justice. Alors que le retour de Cary était un soulagement la semaine passée, cette nouvelle storyline qui se développera tout au long de l’épisode fera à nouveau monter la pression quant à l’avenir du jeune homme. Les questions intimes posées sans sourciller, l’acharnement du bureau du procureur, la paix relative de Diane, l’ambiguïté de Kalinda offriront à nouveau à Matt Czuchry du très bon matériel sur lequel reposer sa brillante interprétation. Léger agacement cependant du côté des flashbacks utilisés comme des souvenirs des personnages. Ces fragments trop courts perdent un peu de leur intensité à être ainsi distillés, même si encore une fois, ils mettent en valeur l’ingéniosité d’Alicia.

Alicia, justement, qui avec l’assistance de Dean et la supervision de Cary, s’occupe de l’affaire d’Ed Pratt (Richard Thomas – The Americans). Ce dernier reproche à l’un de ses voisins de replanter chaque année les graines OGM que sa société a créées au lieu de les racheter. Le cas de cette semaine n’a rien de bien passionnant surtout lorsque l’affaire est envoyée en arbitrage, mais se révèle sympathique à suivre lorsque l’on fait la connaissance de Del Paul, le négociateur en question. Robert Sean Leonard (House) prête ses traits à cet homme croyant qui oblige les avocats à étudier une autre forme de lois. C’est alors pour nous l’occasion de revoir apparaître Grace auprès de qui sa mère prend conseil et de faire plus ample connaissance avec le personnage incarné par Taye Diggs.

Dear God n’oublie cependant pas l’un des principaux arcs narratifs de ce début de saison, à savoir la possible candidature d’Alicia pour le poste de procureur. Peu présent à l’écran, Eli s’emploie pourtant à faire en sorte que la femme du Gouverneur se lance en politique quitte à encore lui tendre des pièges de plus en plus grossiers. Les interactions d’Alicia avec Gloria Steinem, présente pour jouer son propre rôle, ou encore avec celui qu’elle juge être une mauvaise personne, James Castro, finiront par la forcer à faire un choix.

Encore une fois, les scénaristes de la série ne choisissent pas la facilité en entrainant leur personnages toujours un peu plus loin. Le choix pris par Florrick-Agos de s’agrandir, ceux de Kalinda de protéger un homme d’une mort certaine et enfin ceux d’Alicia lors des dernières minutes de l’épisode sont autant de paris risqués sur l’avenir. Et même si ces décisions reviendront sûrement les hanter au cours de cette sixième saison de The Good Wife, c’est avec plaisir que nous continuerons d’en être les témoins.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link